Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Archive for the ‘Le quotidien en Dar al-Islam’ Category

Pakistan, la haine envers une chrétienne

leave a comment »

 
Elle s’appelle Asia Bibi, elle a été condamnée à la pendaison pour blasphème à partir de témoignages très douteux, et le "peuple" pakistanais réclame son exécution alors que la communauté chrétienne vient d’être victime d’un attentat terroriste à Lahore(*).

Pakistan-manifestation-pour-execution-Asia-Bibi

Extrait du JT de France 3 du 28 mars 2016, manifestation populaire pour l’exécution d’Asia Bibi.

 

 

 
(*) attentat dans un parc pour enfants, sur 72 morts 29 enfants, 36 hommes et 7 femmes (seulement 7 femmes ?).

 
Pour en savoir plus…

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "Propos potentiellement non conformes à la loi"

——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Publicités

Athée en Dar al-Islam

with one comment

 
Le témoignage d’un athée marocain :

"La liberté de ne pas croire n’existe pas dans les pays musulmans"

« Le marocain Kacem el Ghazzali revendique le droit d’être athée dans un pays musulman. Son combat pour la liberté d’expression l’a contraint à quitter son pays pour se réfugier en Suisse en 2011 »

Extrait :

« La culture islamique (…) n’accepte pas la liberté de ne pas croire, elle n’autorise pas l’individu à faire ses propres choix, à penser par lui-même.
(…)
Tout musulman, même modéré et libéral, ne supporte pas l’idée de liberté d’expression. Il se trouve offensé pour un oui ou pour un non. Même si c’est de la part de quelqu’un qui n’est pas musulman ou qui a quitté l’islam. Le seuil de tolérance est très bas. Pour les islamistes, c’est pire. Dans leurs mosquées, les chrétiens et les juifs sont traités de singes ou de porcs. Si j’étais un immigrant né en Europe qui va à la mosquée dans un pays musulman et que je parle de mes voisins chrétiens ou juifs, cela m’exclurait aussitôt de la communauté. »

 
 
Autre témoignage, de Waleed Al-Husseini, sur la Palestine :

"Blasphémateur !"

 
 
 

Dubaï, travailler ou s’amuser, il faut choisir

leave a comment »

 
Dubai-The-Palm-Jumeirah
 

Elle avait un travail, elle a voulu s’amuser avec des collègues, elle a été licienciée. C’est à Dubaï que ça se passe. Précision : avant d’être licenciée, elle a été violée et récompensée pour cela de seize mois de prison. Mais l’histoire ne dit pas si elle passera ces seize mois dans une prison réservée aux femmes ou dans une prison d’hommes.

C’est un article du Monde :
"A Dubaï, une Norvégienne condamnée à seize mois de prison pour avoir été violée"

Vive le tourisme à Dubaï.

 
 
 

Violences faites aux femmes

with one comment

 
Un paradis de la femen-violentitude : l’Arabie Saoudite. Le violeur et assassin d’une petite fille a été condamné… à une courte peine de prison.

C’est l’application de la charia, car faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens-là, le violeur infanticide était un prédicateur, il « participait régulièrement à des émissions de télévision sur les préceptes islamiques ».

A lire sur Metro France :
"Arabie Saoudite : courte peine de prison pour un prédicateur infanticide"

Comme quoi culte et cul se marient bien ensemble.

Mais pourquoi donc Marc Dutroux n’est-il pas allé faire ses cochonneries en Arabie Saoudite ? il aurait été reçu avec tous les égards dus à son expertise et n’aurait pas eu à implorer la clémence des juges pour retrouver sa liberté après quelques années de prisons. D’ailleurs si sa femme se trouve maintenant dans une congrégation de bonnes sœurs, lui a proposé dans sa demande de libération conditionnelle d’être hébergé dans une congrégation d’imams ayant en charge l’éducation des jeunes filles d’une l’école islamique voisine. — Observation hors sujet : avez-vous remarqué que la révision de la peine de Marc Dutroux fixée par un tribunal après débat public est décidée par des juges après une audience tenue à huis clos ? Fin de l’observation —

 
Article précédent sur le même sujet :
"Traditionalisme et pédophilie"