Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Archive for the ‘Terreur et intimidation’ Category

Charlie Hebdo et la guerre aux musulmans, Plenel déraille, Riss le recadre

leave a comment »

 
Edwy Plenel :

« La “une” de “Charlie Hebdo” fait partie d’une campagne plus générale que l’actuelle direction de “Charlie Hebdo” épouse. M. Valls et d’autres, parmi lesquels ceux qui suivent M. Valls, une gauche égarée, une gauche qui ne sait plus où elle est, alliée à une droite voire une extrême droite identitaire, trouvent n’importe quel prétexte, n’importe quelle calomnie, pour en revenir à leur obsession : la guerre aux musulmans, la diabolisation de tout ce qui concerne l’islam et les musulmans. »

La réaction de Riss dans son édito :

 
 
 

Publicités

Written by j.michel

15/11/2017 at 13:09

Plantu s’explique

leave a comment »

un dessin, c’est fait pour faire réagir. Par exemple sur les Territoires perdus de la République

 
 
 

Written by j.michel

11/11/2017 at 10:35

Galère en Méditerranée et le Dieu Sauveur

leave a comment »

 
o-allah
Réfugié recueilli par un des bateaux patrouillant en Méditerranée. Pourquoi dit-il « Merci à Dieu de m’avoir sorti de cette galère » et jamais « Merde à Dieu de m’avoir mis dans cette galère » ?

Parce que David a dit (psaumes 16 et 17) « ô Dieu, toi qui sauves ceux qui cherchent un refuge… », n’est-ce pas… ôdieu ? ou pourquoi pas ôdieux, car quitte à en inventer un, pourquoi ne pas en inventer plusieurs ?

 
 
Dieu Sauveur

Miséricordieux, grâce incomparable, Amour véritable, je t’exalte.
Tu es Yéshoua, Dieu sauveur.
Précieux Fils unique, beauté sans pareille, Sagesse insondable, je t’exalte.
Tu es Yéshoua, Dieu sauveur.

Nos voix unies à celles des anges déclarent :
Tu es le Dieu sauveur, notre Dieu, seul sauveur !
Toujours invaincu, héros triomphant, Puissance absolue, je t’exalte. Tu es Yéshoua, Dieu sauveur.

Ton peuple, uni à tous les anges, déclare :
Tu es le Dieu sauveur, notre Dieu, seul sauveur !

Je suis à toi, mon cœur ne bat que si tu vis en moi. Je suis à toi.

Je suis à toi, mon cœur ne bat que si tu vis en moi. Je suis à toi.

Je suis à toi, mon cœur ne bat que si tu vis en moi. Je suis à toi.

Je suis à toi, mon cœur ne bat que si tu vis en moi. Je suis à toi.

 

 

 
 
 

Jeanne avait 13 ans quand elle entendit des voix qui lui disaient de faire la guerre

with 4 comments

 
Jeanne d’Arc et les voix célestes

Jeanne d’Arc en guerre
Et elle fit la guerre civile pour la prise de pouvoir d’un chef religieux, contre un autre chef religieux. Une guerrière assoiffée de sang, une martyre devenue icône sainte en France sous le nom de d’Arc la brûlée. Et tout ça au nom d’un Dieu et pour la domination d’une religion sur un pays, la France.

 
 
600 ans plus tard, la nouvelle Jeanne a attendu l’âge de 16 ans, l’âge de raison, pour répondre à l’appel de ses voix, pour partir encore vierge (pucelle on disait à l’époque de Jeanne d’Arc) au paradis et satisfaire aux besoins des martyrs mâles.

Oui mais, les autorités ont aujourd’hui des moyens d’investigation qu’ils n’avaient pas à l’époque de Jeanne d’Arc. Aussi la nouvelle Jeanne s’est fait arrêter avant même de pouvoir rejoindre sur le voie de Dieu celui qu’elle voulait faire roi (nouvelle appellation : calife).

"Menace d’attentat: Une adolescente de 16 ans mise en examen et écrouée en Seine-et-Marne"

Pour en savoir plus…

 

 

 
 
 

Discrimination entre djihadistes

with 4 comments

 
— article censure sur les blogs du site de L’Obs —

Retenir les uns en France, expulser les autres, où est la cohérence ?

Djihadistes étrangers, hors de France : il y a consensus sur ce point, expulsion du territoire pour les djihadistes étrangers.

Les djihadistes français par contre, ils sont interdits de sortie du territoire, pourquoi ?

Chérif Kouachi voulait mener sa guerre en Irak. On l’a interpellé (janvier 2005) avant qu’il ne s’envole pour la Syrie et on lui a dit : non, ne va pas te faire tuer en Irak ou en Syrie, reste en France. Aussi sa guerre, c’est en France qu’il l’a menée.

Adel Kermiche aussi voulait se rendre en Syrie pour rejoindre l’organisation Etat Islamique et se faire tuer là-bas en martyr.

C’était une bonne solution non ? Cela n’aurait fait qu’un terroriste français de plus mort en Syrie, peut-être même sous une bombe française. Mais ce n’est pas la solution ni prévue par la loi, ni appliquée par les autorités. Les autorités françaises préfèrent le garder en France, et la loi leur permet de le garder en France, contre sa volonté alors qu’il n’a commis aucun délit en France, que celui de vouloir partir en Syrie pour être en conformité avec sa religion.

Alors, puisqu’on lui interdit d’aller se battre pour sa religion, en Syrie, il se bat pour sa religion dans le pays qu’on lui interdit de quitter : la France.

 
Résultat : à lire dans les journaux du 26 juillet 2016.

Lu notamment :

« Lors de l’enquête, les parents d’Adel Kermiche ont reconnu "qu’ils préfèrent savoir leur fils incarcéré et vivant que libre et en route pour la Syrie". »

Aujourd’hui les fidèles du prêtre Jacques Hamel pensent sans doute le contraire.

 
P.S. : Le pote d’escapade d’Adel Kermiche qui, lui, réussit à parvenir en Syrie l’avait bien dit :

« Je suis arriver sain et sauf les policier me traquait dans toute leurope mai allah les a aveugler et jai traverser la frontiere de la syrie en courant al hamdoulilah» (…) Si jaurai eter bloquer en france j’aurai commis de bon meurrtre contre vous habitant de lenfer »

source : "Un jeune Français radicalisé a été arrêté à l’aéroport de Genève"

 
 
Cette position n’est pas nouvelle :

« Alors qu’aujourd’hui, avec les fanatiques d’Allah, la raison ne peut plus être invitée dans les négociations. Il me semble que cela fait une grosse différence de radicalisation.

Et quand j’entends hier à la télé les parents des français qui sont morts en Syrie accusait l’Etat français d’être responsable de leur départ et donc de leurt mort, je dis, contrairement à ce que j’entends ici et ailleurs : mais qu’ils partent, un billet aller gratuit vers l’enfer en échange de leur passeport. Qu’ils y aillent, qu’ils y restent et qu’ils y meurent, en martyrs si telle est leur volonté, plutôt là-bas qu’ici. »

Écrit par : c’estmoi JMA 13h05 – mercredi 09 mars 2016

En janvier 2016, j’écrivais aussi ceci :

« quand une personne a envie de suivre le chemin de Dieu et qu’elle pense qu’il est préférable pour cela d’être en Dar al-Islam, qu’elle y aille. La France devrait même lui payer un aller simple. Les parents sont tristes, c’est normal, mais perso je préfère que leur fille soit en Syrie qu’en France.

La France a empêché Chérif Kouachi d’aller mener son combat en Iraq. La France l’a retenu sur le territoire français. De ce fait il a mené son combat sur le territoire français. Je ne suis pas sûr que c’était une bonne idée de le retenir de force en France. »

« Le terroriste français on lui interdit de quitter le territoire, mais le bi-national franco-quelquechose on veut le forcer à quitter le territoire français. Pourquoi cette discrimination de traitement ?

Où l’on voit la schizophénie des autorités françaises, mais aussi des français eux-mêmes.

Un terroriste français qui veut aller se battre en Syrie dans les rangs de Daesh et y mourir sur la voie d’Allah, de préférence en martyr pour une demi-grosse de vierges, on lui interdit de sortir du territoire.

C’est ainsi que la France a arrêté Cherif Kouachi parce qu’il projetait d’aller se faire tuer en Irak : c’est pas bien lui a-t-on dit, reste donc en France pour faire ce que Allah te demande de faire. On connaît la suite et le final de cette rétention forcée en France : interdit d’aller combattre en Dar al-Islam, il a donc combattu en Dar al-Kufr. »

 
 
Ou le 4 février 2015, sous cet article :
"Qui est Moussa Coulibaly, auteur présumé de l’attaque de Nice ?"

« Encore un qu’on aurait dû laisser partir en Syrie, au lieu de le retenir en France pour une formation dans nos prisons.

http://lafaineantitude.blogs.nouvelobs.com/archive/2015/01/09/on-apprend-que-kouachi-voulait-partir-se-battre-en-irak.html »

 
 
 

Firminy aux deux églises va-t-elle résister aux lois du califat ?

leave a comment »

 
Firminy-eglise-Saint-Firmin

"Firminy : Une femme molestée dans la rue parce qu’elle ne voulait pas du foulard islamique "

Firminy-eglise-Saint-Pierre

Une brigade Al Khansa à Firminy ? Firminy, une nouvelle Raqqa en plein Massif Central ?

 

 

 
 
 

Written by j.michel

24/02/2016 at 09:59

Le terrorisme islamiste s’attaque à la laïcité

leave a comment »

Salon musulman du Val d'Oise 12 et 13 septembre

Une laïcarde menacée de mort. Laurence Marchand-Taillade qui avait contesté l’action de l’Observatoire national de la laïcité sous la direction de Jean-Louis Bianco et de son délégué général Nicolas Cadène a reçu une menace de mort.

"La présidente de l’Observatoire de la laïcité du Val d’Oise menacée de mort "

Peu avant, elle avait critiqué le communautarisme défendu, selon elle, par Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène dans leurs attaques de la vision de la laïcité d’Elisabeth Badinter (voir note précédente).

"Jean-Louis Bianco doit démissionner de l’Observatoire national de la laïcité"

La riposte de Nicolas Cadène avait été mordante :

« Une sorte de chasse à l’homme organisée par des gens qui osent se dire « laïques » et des identitaires FN >La laïcité, c’est le respect mutuel »
Nicolas Cadène 11 Janvier 2016

La riposte des islamistes est encore plus mordante :

« Le décret est tombé. Vous êtes condamnée à la peine capitale. C’est désormais une question d’heure. »

 
Pour en savoir plus…

A lire :
"Témoignage : quand les élus locaux flirtent avec l’islam radical"

Salon musulman du Val d'Oise 12 et 13 septembre programme

 
 
Article précédent 12/02/2016
 

Une voix libre écrasée par l’Observatoire national de la laïcité

 

La voix libre est celle d’Elisabeth Badinter sur l’Islam.

 

« On ferme le bec de toute discussion sur l’islam en particulier ou d’autres religions avec la condamnation absolue que personne ne supporte : ‘Vous êtes raciste ou vous êtes islamophobe, taisez-vous !’ Et c’est cela que les gens ne supportent plus : la peur, pour des gens de bonne foi, qu’on puisse penser que vous êtes raciste ou anti-musulman fait que vous vous taisez. C’est la meilleure arme qu’on pouvait trouver à l’égard des gens de bonne foi. »

Le tacle du rapporteur général de l’Observatoire national de la laïcité :

« Quand 1 travail de pédagogie de 3 ans sur la #laïcité est détruit par 1 interview à @franceinter d’1 personne. À quand 1 vrai débat clair ? »
Nicolas Cadène 6 Janvier 2016

Quel travail de pédagogie de 3 ans ? En quoi ce travail a-t-il participé à la réduction de la radicalisation de certains musulmans français ?

« La laïcité, c’est le respect mutuel » ajoute Nicolas Cadène. Mais où est le respect dans son attaque contre Elisabeth Badinter ?