Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Posts Tagged ‘idiots utiles

Ce n’est pas l’Islam… oui mais quand même

with one comment

 
"Un prédicateur palestinien d’Al-Aqsa cite un hadith antisémite et déclare que le Coran « révèle la véritable nature des juifs »"

Ce n’est pas l’Islam disent les idiots utiles — vous souvenez-vous de l’épopée religiophobophobe(*) de Defmul 1er ? et de sa clique anti-Charlie qui a fait envoyer les blogs du contrariant dans le four du Minitrue ? —

 
Extrait de Dar Al-Islam N°2

Magazine Dar Al-Islam N°2

 
 
Extraits de Dar Al-Islam N°4

Magazine Dar Al-Islam N°4p31

 
 

Magazine Dar Al-Islam N°4p32

 
 
 
(*) la religiophobophobie est la marotte de l’abbé confesseur de La Rocque, le blablateur ragoteur père Noalt. « je suis religiophobophobe » nous a-t-il expliqué ici.

 
 
 

Les faux-culs des fausses vierges du dieu clément et miséricordieux

leave a comment »

 
Les anti-Charlie relèvent la tête et reprennent le devant de la scène médiatique, les « on est pour la liberté d’expression, sauf quand… » comme les décrit fort bien Daniel Arnaud(*) diffusent à nouveau leurs pernicieuses attaques contre la liberté de blasphémer.

Nos combattants, nos glorieux grognards et poilus, mais aussi soudards parfois plus que grossiers, nos héros et martyrs, nos saints de l’athéisme sont déjà traînés dans la boue alors que les pissenlits commencent tout juste à pousser sur leurs tombes.

De "ils l’ont bien cherché" on passe même insensiblement à "ils l’ont bien mérité". C’est tout juste s’ils ne sont pas la cause de la progression de l’antisémitisme en France !!!!

Plus de verges que de vierges
Voici par exemple une des caricatures que Dalil Boubakeur juge insultante pour les croyants :

« Arrêtez ! Nous allons manquer de vierges ! »

 
 
C’est en effet une des trois caricatures dont la publication était le fondement des poursuites pénales engagées par La Grande Mosquée de Paris et l’Union des organisations islamiques françaises contre Charlie Hebdo :
"Quand la loi française donne une légitimité aux actes terroristes"

 
 
Charlie-sous-burqa
 
 
Mais la femme n’est-elle pas l’avenir de l’homme ?

 
 
 
 
Et plus proche de l’actualité actuelle, l’avis de notre spécialiste et testeur national :

Charlie-hebdo-DSK-en-Libye

 
 
 
(*) article de Daniel Arnaud, "Attentat contre Charlie-Hebdo du 7 janvier 2015 : une tragédie jalonnée de renoncements successifs."
extrait :

«  Au-delà de la seule question scolaire et éducative, chacun des jalons qui ont conduit à la tragédie du 7 janvier 2015 a été marqué par le double discours de ceux qui disent « on est pour la liberté d’expression, sauf quand… ». Sauf quand on nous « insulte » ou qu’on nous « blesse »… Cette dernière restriction indiquant, en réalité, qu’ils ne sont pas pour, et que la démocratie les dérange… On connaît cette vieille rengaine, qui n’est pas recevable. Il est facile, en effet, de faire passer n’importe quel propos qui nous déplaît pour une « insulte » ou, en l’occurrence, un « blasphème »… Et accepter la liberté d’expression, c’est justement se faire à l’idée que peut s’exprimer celui avec lequel nous ne sommes pas d’accord, celui qui nous choque, voire celui qui se montre irrévérencieux envers nos croyances…
(…)
Or, de telles ambiguïtés ont contribué à nourrir les extrémismes. Elles les ont cautionnés, confortés, éventuellement motivés. Comment faire comprendre à un jeune embrigadé dans une filière djihadiste, en effet, qu’il a tort quand certains de ses référents culturels – dans la famille, dans le quartier, à la mosquée – lui suggèrent en permanence que des caricaturistes sont des blasphémateurs, et que c’est à la loi de la République de se conformer à celle d’Allah ?

Certes de tels référents condamnent la barbarie des attentats et adoptent désormais la posture de défenseurs de la démocratie… mais, en réalité, ils partagent la vision du monde de ces assassins dont ils disent qu’ils n’ont « rien à voir avec l’islam ». Ce qu’ils leur reprochent, ce n’est pas le fait de ne point être démocrates ou de porter atteinte à la liberté d’expression, mais de recourir à des moyens disproportionnés et violents pour faire taire le mécréant. »

 
 
 
 
Ce sont les martyrs de l’athéisme et du blasphème, les dignes successeurs du chevalier François-Jean Lefebvre de La Barre également assassiné pas des fanatiques religieux.

Charlie-Hebdo-dessinateurs-par-ArtByFab

 
 
 

Démocratie, la voix du peuple

leave a comment »

 
Selon un sondage CSA réalisé fin 2012 auprès de 1 029 personnes pour le compte de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH),

« 55 % des personnes interrogées estiment que les musulmans forment un groupe à part dans la société (+11 points par rapport à 2009) et 69 % des personnes déclarent qu’« il y a trop d’immigrés aujourd’hui en France », soit +22 points par rapport à 2009. »

"Racisme. La méfiance envers les musulmans augmente"

Ces gens-là serait donc devenus majoritaires. On parle beaucoup de référendum ces temps derniers (sur le mariage homo, sur la moralisation de la vie politique…), alors pourquoi pas un référendum sur le communautarisme ou sur l’immigration ?

Les idiots utiles serait-ils plus idiots qu’utiles ?

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "Propos potentiellement racistes"

commentaire :
— Les Netino-boys se défoulent, après le billet sur Mittal et le mariage de sa fille censuré pour « Propos potentiellement diffamatoires », c’est le présent article qui est censuré, « Le motif de retrait de votre participation est : Propos potentiellement racistes ». Et c’est certainement pas Defmul 1er qui s’en plaindra, lui qui n’aime pas les bouddhistes et les indiens, mais protège les musulmans ! —
——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Guerre de races ou guerre de religions ?

with one comment

 
Il est certain qu’à l’époque des croisades, les chrétiens étaient blancs et les musulmans étaient arabes. Donc on pouvait dire que les guerres de religions étaient des guerres de races.

Mais aujourd’hui ? La plus grande communauté de chrétiens sont les indiens d’Amérique du Sud et la plus grande communauté de musulmans sont les indonésiens. Et pourtant l’islamophobie est toujours considérée comme du racisme.

Les éléments de langage sont importants : dans le politiquement correct, combattre les valeurs musulmanes c’est être raciste anti-arabes, mais combattre les valeurs chrétiennes ce n’est pas être raciste anti-blancs mais défenseur des opprimés par l’occident. Lorsque nos aïeux avaient combattu pour que les curés soient cantonnés dans les églises, c’était un combat laïque, mais aujourd’hui si on combat pour que les imams soient cantonnés dans les mosquées c’est un combat racisme.

Illustration dans le Nouvel Observateur du 20 septembre 2012, page 64, un article de Philippe Boulet-Gercourt : "Les fanatiques de l’anti-islamisme". Le correspondant du Nouvel Obs à New York nous explique que les promoteurs du film "l’innocence des musulmans" sont des coptes. Ils appartiennent donc à une communauté qui subit discriminations sinon persécutions en Dar al-Islam. Le journaliste nous explique également que lesdits coptes sont de fervents partisans de Zakaria Botros Henein, un égyptien copte et prosélyte du christianisme en terre musulmane.

Nous sommes donc dans le domaine de la guerre de religions.

Alors pourquoi ce journaliste parle-t-il concernant ce film d’« acte raciste » ? Racisme anti-coptes contre racisme anti-musulmans ? C’est oublier qu’en Egypte coptes et musulmans sont tous arabes. Alors pourquoi parler d’« acte raciste » ?

 
 
 

Etre contre les blancs, tout contre

leave a comment »

 
Les noirs aiment bien épouser des blanches, voyez le père de Yannick Noah ou celui de Barak Obama.

Sérieux, dire que tout ce que dit Marine Le Pen est à jeter est lui servir de nouveaux électeurs, exemple le "racisme anti-blancs".

Selon le FN, en reconnaissant l’existence d’un racisme anti-blancs, Jean-François Copé « découvre l’eau chaude ».

Laurent Joffrin nous explique que c’est un « concept hérité du FN ».

« c’est que le Front national utilise depuis toujours le thème du "racisme anti-blancs" pour établir une symétrie artificielle. (…)
Il faut dire hautement que cette équivalence supposée, que Copé avalise implicitement, n’en est pas une. »

« que Copé avalise implicitement » : utiliser cette expression serait donc avaliser implicitement la conception et l’utilisation qu’en fait le Front National. Elle devient donc tabou, le FN ayant breveté cette formule, c’est devenu une AOP.

Il est exact, comme le mentionne Laurent Joffrin dans son argumentation, qu’il n’y a pas de discrimination envers les blancs en France. Mais dire qu’un racisme anti-blancs existe ne signifie pas qu’il y a discrimination envers les blancs, comme dire qu’un antisémitisme existe en France ne signifie pas qu’il y a discrimination envers les juifs.

Il n’y a pas longtemps parler des excès des salafistes n’était pas politiquement correct car cela revenait à stigmatiser les musulmans. Aujourd’hui il en est donc de même des excès de certains immigrés, car c’est stigmatiser les immigrés. Et le Front National engrange dans le silence des idiots utiles.

A lire le billet de Victor : "Racisme anti-blancs ? Chut ! Pas de gros mots…"

et un billet précédent : "Le racisme à toutes les sauces"

 
 
 

Atteinte au sacré, caricature ou vrai visage de l’Islam ?

with 3 comments

 
Une loi qui protège de l’atteinte au sacré. C’est une future loi en Tunisie — deux ans de réclusion seulement, ce n’est quand même pas la peine de mort pour blasphème proposée par certains —. Pourra-t-on encore se moquer de l’astrologie ? Y-a des religions en effet qui vénèrent l’astrologie, se moquer de l’astrologie est donc une atteinte au sacré.

Et puis cette loi est une atteinte aux juifs, vous savez ceux qui ont ridiculisé et excommunié Jésus Christ. Ne pas reconnaître que Jésus Christ est un prophète, n’est-ce pas une grave atteinte au sacré ?

La pénalisation de l’atteinte au sacré, c’est un peu comme chez nous la pénalisation de l’atteinte aux bonnes mœurs, on sanctionne un peu ce qu’on (qui on ?) veut. Montrer un sein nu sur la plage ou une image de Mahomet quelle différence ? Aucune : 2 ans de prison pour chaque étalage.

Mais Manuel Valls en bon connaisseur de l’Islam nous explique que ce n’est que caricature. Peut-être peut-être, mais comment savoir quel est le vrai visage de l’Islam quand il y a concurrence, regardez par exemple au Liban le conflit presque armé entre salafistes et hezbollahistes : c’est compliqué tout ça, alors dire que l’un est le vrai visage de l’Islam et l’autre la caricature, Manuel Valls s’est-t-il informé auprès d’Allah pour choisir ?

Cette loi ne révèle-t-elle pas en fait que cette caricature de l’Islam est le vrai visage de l’Islam ?

Alors moi je vous le dis en vérité, Dieu s’est adressé à moi et m’a tenu ce langage : « Dis au monde que Mahomet n’est pas mon prophète, que je ne lui ai jamais donné mission de vaticiner pour convertir le monde à des élucubrations rassemblées dans ce qu’il a appelé le Coran. Il a voulu se hisser au niveau de mon fils Jésus, mais jamais je ne lui ai demandé de mener des guerres contre ceux qui ne croient pas en Moi. Mon message est celui de la paix entre les hommes, et je suis le seul à décider qui j’envoie en enfer et à qui j’offre les quelques vierges que j’ai encore en stock, et ce n’est certainement pas à ceux qui se disent martyrs parce qu’ils ont été se faire exploser de pseudo-foi au milieu de mécréants. Jésus était homme de paix et un bon exemple et Mahomet est un homme de la guerre et un très mauvais exemple, comment les hommes ont-ils pu croire en lui ? C’est un mystère même pour moi le Tout Puissant. »

 
P.S. : Le Nouvel Observateur sur la pente savonneuse du religieusement correct, son journaliste Jérôme Hourdeaux — sans doute partisan d’une loi anti-blasphème — ironise sur l’islamophobie supposée de la une de Newsweek :
" Quand Newsweek déclenche la rage des internautes"
Heureusement les réactions à l’article montre une critique très forte et quasi-unanime des idées avancées par ce journaliste, par exemple : « dénoncer le spectacle affligeant de ces foules enragées serait de "l’islamophobie"? passe encore les réactions sur twitter et autres réseaux sociaux, chacun étant libre de penser ce qu’il veut. mais un journaliste du NO, c’est un comble. »

Avec les idiots utiles, les lois tunisiennes vont être copiées chez nous. Tariq Ramadan va apprécier.

Petit rappel :

 

 

 
 
 

Les militaires dernier rempart contre l’Islam totalitaire

 
Laurent Joffrin appelle de ses vœux l’intervention de l’armée contre l’emprise de l’Islam sur la société. En Algérie en 1991 ? non, en Egypte en 2012.

[lire la suite]

 
 
 

Written by j.michel

03/07/2012 at 12:30