Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Posts Tagged ‘nouvel obs

Mathieu Sicard non plus n’aime pas qu’on critique les homos

with 10 comments

 
Mathieu Sicard est journaliste au Nouvel Observateur et "Médiateur du Plus".

Dans un article
"Charlie Hebdo, Mgr Vingt-Trois, mariage gay : moquer les religions, un mal nécessaire ?"
il a proposé sur Le Plus une discussion sur le dessin de la une de Charlie Hebdo avec « Dieu, Jésus et le Saint-Esprit en délicate posture » :

 

« Réagissez en commentant cet article, ou en rédigeant le vôtre (n’oubliez pas de nous donner le lien en commentaire !). »

Or mon article sur le sujet ayant été censuré sur les blogs du Nouvel Observateur, Monsieur Mathieu Sicard m’a renvoyé auprès de l’animatrice de communauté des blogs Obs pour toutes explications utiles, qui m’a effectivement donné les explications (non satisfaisantes à mon sens, mais c’est une autre histoire) sur la censure du billet.

Retour sous l’article de Mathieu Sicard, le commentaire suivant brièvement apparu fut effacé dans les minutes qui suivirent.

« Monsieur Sicard bonjour,

Madame l’animatrice de communauté des blogs Obs m’a effectivement gentiment expliqué que mon texte était "ambigu" envers la communauté des homos et censuré pour ce motif. J’ai donc déporté mon texte à l’extérieur du site du Nouvel Obs :
https://penseescritiques.wordpress.com/2012/11/06/apres-les-ogm-les-sgm/

J’en conclus que le blasphème envers la religion homo est interdit de publication sur les blogs du Nouvel Obs et j’en suis triste. On peut y exposer l’œil du Saint Esprit dans le cul de Jésus Christ, mais dire que l’anus n’est pas l’endroit "naturel" pour y mettre une verge y est interdit. Cul-serré pour les croyants homos et cul-ouvert pour les croyants catholiques ? »

 
« Je dirais même plus : François Reynaert, au secours, ils ont perdu l’humour au Nouvel Obs »

 
Et ce commentaire déposé après la censure du précédent n’apparut même pas :

« moquer les homos, un mal nécessaire ? en tout cas un mal interdit au Nouvel Obs. Et pourtant, comme se demande Serge Dassault, une communauté d’homos a-t-elle un avenir ? »

 
CQFD

 
 
 

Publicités

Guerre de races ou guerre de religions ?

with one comment

 
Il est certain qu’à l’époque des croisades, les chrétiens étaient blancs et les musulmans étaient arabes. Donc on pouvait dire que les guerres de religions étaient des guerres de races.

Mais aujourd’hui ? La plus grande communauté de chrétiens sont les indiens d’Amérique du Sud et la plus grande communauté de musulmans sont les indonésiens. Et pourtant l’islamophobie est toujours considérée comme du racisme.

Les éléments de langage sont importants : dans le politiquement correct, combattre les valeurs musulmanes c’est être raciste anti-arabes, mais combattre les valeurs chrétiennes ce n’est pas être raciste anti-blancs mais défenseur des opprimés par l’occident. Lorsque nos aïeux avaient combattu pour que les curés soient cantonnés dans les églises, c’était un combat laïque, mais aujourd’hui si on combat pour que les imams soient cantonnés dans les mosquées c’est un combat racisme.

Illustration dans le Nouvel Observateur du 20 septembre 2012, page 64, un article de Philippe Boulet-Gercourt : "Les fanatiques de l’anti-islamisme". Le correspondant du Nouvel Obs à New York nous explique que les promoteurs du film "l’innocence des musulmans" sont des coptes. Ils appartiennent donc à une communauté qui subit discriminations sinon persécutions en Dar al-Islam. Le journaliste nous explique également que lesdits coptes sont de fervents partisans de Zakaria Botros Henein, un égyptien copte et prosélyte du christianisme en terre musulmane.

Nous sommes donc dans le domaine de la guerre de religions.

Alors pourquoi ce journaliste parle-t-il concernant ce film d’« acte raciste » ? Racisme anti-coptes contre racisme anti-musulmans ? C’est oublier qu’en Egypte coptes et musulmans sont tous arabes. Alors pourquoi parler d’« acte raciste » ?

 
 
 

Atteinte au sacré, caricature ou vrai visage de l’Islam ?

with 3 comments

 
Une loi qui protège de l’atteinte au sacré. C’est une future loi en Tunisie — deux ans de réclusion seulement, ce n’est quand même pas la peine de mort pour blasphème proposée par certains —. Pourra-t-on encore se moquer de l’astrologie ? Y-a des religions en effet qui vénèrent l’astrologie, se moquer de l’astrologie est donc une atteinte au sacré.

Et puis cette loi est une atteinte aux juifs, vous savez ceux qui ont ridiculisé et excommunié Jésus Christ. Ne pas reconnaître que Jésus Christ est un prophète, n’est-ce pas une grave atteinte au sacré ?

La pénalisation de l’atteinte au sacré, c’est un peu comme chez nous la pénalisation de l’atteinte aux bonnes mœurs, on sanctionne un peu ce qu’on (qui on ?) veut. Montrer un sein nu sur la plage ou une image de Mahomet quelle différence ? Aucune : 2 ans de prison pour chaque étalage.

Mais Manuel Valls en bon connaisseur de l’Islam nous explique que ce n’est que caricature. Peut-être peut-être, mais comment savoir quel est le vrai visage de l’Islam quand il y a concurrence, regardez par exemple au Liban le conflit presque armé entre salafistes et hezbollahistes : c’est compliqué tout ça, alors dire que l’un est le vrai visage de l’Islam et l’autre la caricature, Manuel Valls s’est-t-il informé auprès d’Allah pour choisir ?

Cette loi ne révèle-t-elle pas en fait que cette caricature de l’Islam est le vrai visage de l’Islam ?

Alors moi je vous le dis en vérité, Dieu s’est adressé à moi et m’a tenu ce langage : « Dis au monde que Mahomet n’est pas mon prophète, que je ne lui ai jamais donné mission de vaticiner pour convertir le monde à des élucubrations rassemblées dans ce qu’il a appelé le Coran. Il a voulu se hisser au niveau de mon fils Jésus, mais jamais je ne lui ai demandé de mener des guerres contre ceux qui ne croient pas en Moi. Mon message est celui de la paix entre les hommes, et je suis le seul à décider qui j’envoie en enfer et à qui j’offre les quelques vierges que j’ai encore en stock, et ce n’est certainement pas à ceux qui se disent martyrs parce qu’ils ont été se faire exploser de pseudo-foi au milieu de mécréants. Jésus était homme de paix et un bon exemple et Mahomet est un homme de la guerre et un très mauvais exemple, comment les hommes ont-ils pu croire en lui ? C’est un mystère même pour moi le Tout Puissant. »

 
P.S. : Le Nouvel Observateur sur la pente savonneuse du religieusement correct, son journaliste Jérôme Hourdeaux — sans doute partisan d’une loi anti-blasphème — ironise sur l’islamophobie supposée de la une de Newsweek :
" Quand Newsweek déclenche la rage des internautes"
Heureusement les réactions à l’article montre une critique très forte et quasi-unanime des idées avancées par ce journaliste, par exemple : « dénoncer le spectacle affligeant de ces foules enragées serait de "l’islamophobie"? passe encore les réactions sur twitter et autres réseaux sociaux, chacun étant libre de penser ce qu’il veut. mais un journaliste du NO, c’est un comble. »

Avec les idiots utiles, les lois tunisiennes vont être copiées chez nous. Tariq Ramadan va apprécier.

Petit rappel :

 

 

 
 
 

Censures — droit comparé

with 5 comments

 
Un journal marocain publie une analyse critique sur la Shoah. Le journal marocain est interdit d’importation et de vente en France, du fait de sa « forme potentiellement »(*) négationniste. Loi Gayssot très franco-française oblige.

Le rédacteur en chef du journal marocain crie à la censure et à l’atteinte à la liberté d’expression en France.

Un magazine français publie un dessin de Dieu. Le magazine français est interdit d’importation et de vente au Maroc car il enfreint une interdiction islamique. Prescriptions islamiques marocaines obligent.

Le patron de la rédaction du magazine français crie à la censure et à l’atteinte à la liberté d’expression au Maroc.

La première histoire est une fiction tout à fait envisageable, la seconde histoire est réelle :

« "Inadmissible et inquiétant" selon Laurent Joffrin »

"Le Nouvel Observateur de nouveau censuré au Maroc"

«  "L’Obs" a été interdit au Maroc à cause d’une image du film "Persépolis".

(…) la censure des autorités marocaines, qui ont interdit la diffusion de notre journal, car parmi les illustrations, figure une reproduction d’une scène du film de la réalisatrice iranienne Marjane Satrapi, "Persépolis", dans laquelle l’héroïne, enfant, dialogue avec son Dieu.


Le ministre marocain de la Communication , M. Mustapha Khelfi, a justifié cette censure auprès de l’Agence France Presse par le fait que l’article est accompagné d’une "représentation de Dieu, ce que la loi marocaine ne permet pas. " Il a ajouté que "cette décision n’a rien à voir avec la liberté d’expression."

Déjà censuré début janvier pour son hors-série sur "Les Arabes", "le Nouvel Observateur" juge "inadmissible et inquiétant d’être interdit au Maroc pour la deuxième fois en un mois." »

Extrait de :
"L’enquête pour laquelle "le Nouvel Obs" a été censuré au Maroc"

 
Et en Tunisie, c’est bien pire encore :
"TUNISIE. La liberté d’expression en danger"

 
Et le Nouvel Obs n’est pas en reste, exemple en cliquant ici.

 
 
(*) terminologie empruntée à Jérémie Mani qui justifie la censure d’un texte pour sa « forme potentiellement diffamatoire ». Ne me demandez pas la différence entre propos diffamatoire et propos dont la forme est potentiellement diffamatoire. Je n’en sais rien.

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "Propos potentiellement diffamatoires"

commentaire :
Censure en pays de droit, censure en pays de dictature
——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Discrimination entre listes de personnalités

leave a comment »

 
Publier une liste de musulmans célèbres, ayant réussi dans l’économie ou la finance, la politique ou la haute administration, les arts ou les médias, c’est les mettre en valeur pour leur gloire, montrer que des musulmans peuvent réussir. C’est islamophile.

Publier une liste de juifs célèbres, ayant réussi dans l’économie ou la finance, la politique ou la haute administration, les arts ou les médias, c’est ___ ______ __ ______ ____ ____ _____ censuré _ ___ _____ _______ _______. C’est antisémite.

 
C’est en tout cas la position des services modération des blogs du Nouvel Observateur, prétexte à la censure de Vladimir Vladimirovitch. Pour les détails, lire :
"Aux lecteurs de Vladimir et à la modération"

 
 
 

Written by j.michel

21/08/2010 at 17:33

La déception de Denis Olivennes (via Les meilleurs articles du Nouvel Obs)

leave a comment »

  Denis Olivennes ne fera pas main basse sur le Monde comme il a pu le faire sur le Nouvel Observateur. Il le dit lui-même dans son édito du 1er juillet 2010 : trop sarkozyste. "Les rumeurs du « Monde »" Son regret, la non prise en compte de l’histoire du Nouvel Obs (qui n’était pas seul partenaire dans sa proposition de reprise) : « Une vie d'engagement sans faille à gauche, quarante-cinq ans d'indépendance orgueill … Read More

via Les meilleurs articles du Nouvel Obs

Written by j.michel

04/07/2010 at 11:59

Publié dans Médias

Tagged with , ,

Pour info

leave a comment »

 
Dans l’attente d’un réponse de la modération du Nouvel Observateur actuellement aux abonnés absents, le blog :

"Les meilleurs articles du Nouvel Obs"

est provisoirement transféré sur Blogger à l’adresse :

RevuedePresseduNObs.blogspot.com
 
 
 

Written by j.michel

06/06/2010 at 10:57

Publié dans Censure

Tagged with