Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Archive for the ‘Afrique’ Category

L’Afrique c’est bien compliqué, ou l’incroyable histoire de la Centrafrique

leave a comment »

 
Ils détruisent les mosquées. Mais n’est-ce pas une juste et saine réaction face à ces repères de brigands ?

Ce que j’ai compris de la guerre de Centrafrique, mais ai-je bien entendu ?

En Centrafrique musulmans (10%) et chrétiens (90%) vivaient en bonne entente. Des rebelles musulmans ont voulu prendre le pouvoir, par les armes, chose courante en Afrique, à la méthode de Mahomet, ou enseignée par Mahomet serait-on tenté de dire. Les plus sanguinaires (enfants soldats etc.) l’ont naturellement emporté puisque la France n’est pas intervenue, et c’était donc les rebelles musulmans.

Mais non contents d’être au pouvoir pour piller "légalement" le pays, ils ont continué le pillage et même le massacre de la population.

L’histoire ne dit pas ce qu’en disaient les musulmans "modérés" (solidarité entre frères religieux ?), mais les chrétiens s’organisèrent en brigades d’auto-défense pour chasser les musulmans rebelles.

Et les français arrivèrent…

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "Propos potentiellement racistes"

commentaire :
— La PAF protège-t-elle les massacreurs ? Les français font la police en Afrique, les africains font la police sur le site du Nouvel Observateur. Ce billet est envoyé aux oubliettes, zone de rétention avant expédition au bagne. —

——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Written by j.michel

20/12/2013 at 16:56

Après les écoles confessionnelles, les hôpitaux confessionnels ?

with one comment

 
Bientôt en France ? Information satanique.

Ce n’est plus de simples histoires de piscines réservées aux femmes ou de crèches aux éducateurs prosélytes sous l’œil bienveillant de la Cour de Cassation.

Il est question de la santé des peuples et des soins qu’on (les descendants très catholiques des colonisateurs) leur apporte. C’est au Nigeria que ça se passe — par imitation des actions anti-complot occidental à Karachi au Pakistan — mais peut-être aussi bientôt en France ?

Attaques de centres de soins, personnels de santé abattus… Pourquoi ? parce que la santé nuit aux musulmans et à leur reproduction. Ce n’est pas une blague, c’est dans les Téléphones Rouges du Nouvel Observateur du 4 avril 2013, page 32, "Wahhabisme et polio".

Alors bientôt en France ? Ma foi, quand on voit comment des musulmans peuvent menacer de mort en France un médecin parce qu’il avait simplement exprimé sa préoccupation devant les exigences des fondamentalistes religieux dans le fonctionnement des hôpitaux — un gynécologue(*), un « praticien inquiet de voir la religion entrer en salle de naissance et dans mon cabinet médical » —, et comment face à cette menace le médecin est obligé pour sauver sa peau de renier ses affirmations, on peut légitimement se poser la question.
"Religion et santé : le témoignage du docteur passe des blogs extrémistes aux discussions de paix"

 
A lire dans Le Monde :
"Neuf personnes abattues dans des cliniques de vaccination contre la polio au Nigeria"
"Au Pakistan, la lutte antipolio est la cible des talibans"

 
(*) docteur Jean Thévenot, gynécologue obstétricien

Copie d’un article du blog "Les meilleurs articles du Nouvel Obs"

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "SPAM et messages répétés"

commentaire :
— C’est reparti, article publié à 13h20 et censuré à 13h28, « Le motif de retrait de votre participation est : (descriptif du motif momentanement indisponible pour des raisons techniques) ». A 13h43, 14h30, 14h50 : « Le motif de retrait de votre participation est : SPAM et messages répétés ». A 15h49 : « Le motif de retrait de votre participation est : Autre motif non précisé ». le 14/04/2013 —
——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Des musulmans détruisent des lieux sacrés musulmans

with 2 comments

 
C’est au Mali que ça se passe. Ansar Dine ("Défenseurs de l’islam") qui veut imposer sa charia au Mali détruit des mausolées de saints musulmans à Tombouctou. L’Unesco avait eu une prémonition : elle avait classé ces mausolées au patrimoine mondial en péril. Le péril s’est donc réalisé.

Les croyants de tout bord diront que c’est ainsi car Dieu l’a voulu. Les athées eux trouveront que la protection de vieux monuments provoque plus de réactions d’indignation de la communauté internationale que la protection des populations ou le sort des femmes sous domination de ces islamistes qui ont pris le contrôle du nord du Mali.

 
Et n’oublions pas non plus Asia Bibi, une autre victime d’un pays aux lois barbares.

 
 
 

Written by j.michel

02/07/2012 at 21:37

Publié dans Afrique, Anti-Islam

Tagged with ,

Les dominos : Mali, Niger, Tchad…

leave a comment »

 
La Françafrique brouillonne : les Touaregs ce sont les Kurdes d’Afrique du Nord. On ne veut pas qu’ils aient un territoire indépendant. Alors plutôt que de négocier une autonomie acceptable et de les aider à éliminer les islamistes d’Ansar Dine et de l’AQMI, on va les affaiblir. Et le vainqueur de cette partie d’échec sera… Al-Qaida au Maghreb islamique.

Les tueries d’Aguelhok ne sont que les prémices d’un Afghanistan africain. Les attentats islamistes se répandent en Afrique : aujourd’hui Kaduna au Nigeria.

 
 
 

Written by j.michel

08/04/2012 at 20:44

Publié dans Afrique, Anti-Islam

Tagged with , ,

Mali : on a misé, on a perdu

leave a comment »

 
Y-a encore des gens qui croient que le MNLA va imposer la laïcité au Mali-Nord libéré. C’est un aveuglement sur le rapport des forces. Et ce n’est pas le sens de l’histoire qui donne la charia gagnante. Allah l’a décidé ainsi. Et BHL n’y peut rien.

 
 
 

Written by j.michel

05/04/2012 at 12:51

Publié dans Afrique, Anti-Islam

Tagged with ,

L’État de droit est-il bon pour les non-blancs, ou la démocratie est-elle bonne pour l’Afrique ?

with one comment

 
(…)

Pour comprendre la laïcité à la française, faut être souchien. Même les alsaciens ne peuvent ou ne veulent pas comprendre, eux qui sont attachés au concordat bonapartiste comme à la prunelle de leurs yeux.

D’ailleurs même les souchiens ne connaissent pas dans leur majorité l’histoire de la laïcité en France, ce qui permet à un Ramadan de réécrire cette histoire à sa sauce sans être sérieusement contredit même par un Eric Zemmour. Quand j’entends les souchiens nous expliquer que laïcité et mixité sont intimement liées, je m’esclaffe : pour s’en rendre compte, il suffit de compter le nombre de femme (un singulier qui n’est pas une faute de frappe) présente aux tenues du Grand Orient par exemple, ou d’autres obédiences de la franc-maçonnerie, dans ces temples de la laïcité. Il y a plus de femmes rue Mirha le vendredi après-midi, quoique, j’en suis pas sûr.

 
Mais pour en revenir à mon exposé, je constata donc qu’un étranger connaissant pourtant me semble-t-il la culture musulmane avait quelques difficultés à interpréter une décision de relaxe d’une dame qui réservait ses beautés à son propriétaire (légitime ou naturel, je ne sais). Je ne reviendrai pas sur cette affaire qui est décrite ici, mais à cette occasion j’ai fait une trouvaille dont je suis fier et que je cite donc en la dédicaçant aux courtisans de notre Horteflammes :

« dans un Etat de droit, ce n’est pas le ministre de l’intérieur qui juge »

en remarquant qu’il aurait apprécié d’être également Hortejuges pour mettre les juges au pas, mais que Sarkozy trouva que c’était inutilement provocateur et l’a maintenu, du fait de son expérience, à son poste de chef de fonctionnaires parfois poursuivis pour différents faits, ayant en effet lui-même cette expérience et ayant même été condamné (provisoirement en attente de la décision d’appel). Dans ces corps de fonctionnaires d’autorité, l’exemple du chef est importante.

 
Revenons au titre de l’article, l’État de droit ne doit pas être confondu avec la démocratie : une démocratie sans État de droit, c’est la soumission de la minorité à la majorité, mais ça reste une démocratie puisque le pouvoir est donné à ceux qui sont majoritaires. Inversement un État de droit peut exister dans une dictature. Mais il est vrai que démocratie et État de droit s’accouplent bien, comme dictature et État policier.

C’est ce qu’on peut constater en Afrique, de l’Egypte à l’ex-Rhodésie. On pourrait dire que c’est la démocratie puisque les majoritaires imposent leur loi aux minoritaires, comme en France l’UMP impose la loi Sarkozy à tous les français. Donc si la majorité vote la mise en vigueur de la charia, c’est la démocratie et elle s’impose à tous.

Le problème c’est quand la loi n’est pas respectée : en Égypte ou en Algérie par exemple (deux pays si semblables dont je n’ai jamais compris l’inimitié réciproque), il n’est pas interdit par la loi d’être chrétien même s’il s’agit de république islamique. Mais en pratique c’est, disons, difficile. Un chrétien qui est condamné parce qu’il mange un jour de ramadan alors qu’aucun texte ne l’interdise, voilà le signe d’un État policier.

Donc l’État de droit, comme la démocratie, sont-ils exportables en Afrique ? C’est bien là toute la question, parce que constatons toujours : dans les pays où le chef de l’État obtient aux élections des scores que seul Chirac a pu obtenir une fois grâce à sa popularité immense, mais avec de tels bourrages d’urnes qu’on ne peut plus parler de démocratie, calme et sécurité règnent avec le soutien des pays "occidentaux".

Par contre des élections aux normes plus démocratiques avec des résultats proches de 50-50, c’est la guerre civile qui se profile à l’horizon, et les pays "occidentaux" qui attisent les conflits et stimulent l’insécurité.

 
A croire qu’un bon conseil à donner aux dirigeants africains, s’il veulent le soutien de l’occident, et qu’ils n’appartiennent pas à une dynastie qui se transmet le pouvoir de père en fils, de truquez suffisamment les élections pour avoir plus de 80% des électeurs avec eux. Sinon, avec 51% des voies, vous aurez beaucoup d’ennuis pour vous imposer face à la communauté internationale dirigée depuis les anciennes métropoles.

Et on est me semble-t-il en droit de se demander ce que préfèrent les africains : la démocratie ou la sécurité ? Et ce n’est certainement pas à moi, petit blanc, de répondre à cette question.

C’était la séquence "marions les" : madame dictature avec monsieur sécurité et madame démocratie avec monsieur insécurité, et ma petite participation au débat sur la Côte d’Ivoire.

 
 
 

Written by j.michel

18/12/2010 at 21:42

La Franc-Maçonnerie en Afrique

leave a comment »

 
Etre grand-maître en Afrique, c’est une charge héréditaire :
"Ali Bongo devient grand maître de la franc-maçonnerie au Gabon"

Et au Congo, c’est la Grande Loge du Congo –Brazzaville qui est affiliée à La Grande Loge Nationale Française (GLNF). Son grand-maître est Denis Sassou Nguesso, par ailleurs président de cet Etat et dont le portrait apparaît sur son livre "Parler vrai pour l’Afrique".

 
 

 
 
Sur la couverture de ce dernier est mentionné un avant-propos de Nelson Mandela, voici son histoire :

L’affaire de la vraie fausse préface de son livre portant la signature de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela n’est que la face visible d’un projet … Lire la suite

Faut être initié africain pour comprendre.

 
 
 

Written by j.michel

13/08/2010 at 20:59