Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Posts Tagged ‘victor

Un signalement de Victor

leave a comment »

 
L’homme qui dit à la femme « je t’aime » en pensant je veux te baiser, c’est l’application du concept de Taqiya, ou « la casuistique islamique du dahîr (visible) et du bâtin (occulte) ».

L’homme s’appelle Qatar et la femme s‘appelle France.

Pour les détails voir l’article de Mezri Haddad :
"Le Qatar investit dans les banlieues : une tactique pour étendre le néo-wahhabisme"

signalé par Victor.

 
Article précédent sur le Qatar :
"le Qatar paradisiaque"

 
 
 

Written by j.michel

12/10/2012 at 21:00

Publié dans Anti-Islam, Communautarisme

Tagged with , ,

Victor censuré

leave a comment »

 
Une blague de Victor censurée sur le site du Nouvel Observateur blogs.nouvelobs.com par "la Police de la Pensée et de la Vertu" comme il l’appelle, mais accessible dans le Midi encore Libre : "Eh! C’est l’été, faut bien rigoler!".

 
Une femme d’une quarantaine d’années, bien jolie, bien roulée et nymphomane se retrouve pour son boulot dans un petit village du sud de l’Italie.

La vie sociale y est quasi inexistante, il n’y a que des vieux, et au bout d’un mois, c’est surexcitée qu’elle va voir le jeune curé de la paroisse.

Elle monte sur l’autel, prend des pauses lascives, se caresse et demande au jeune curé de lui faire l’amour.

Le jeune curé tente de la dissuader mais commence à transpirer abondamment, ému qu’il est devant cette belle femme offerte.

Alors il se tourne vers le crucifix et demande à Jésus :

« Seigneur que dois-je faire ? »

Et Jésus de lui répondre :

« Mais décloue-moi bordel ! »

 

 
Tridi 13 Thermidor 220

Merci à Siné

 
 
 

Written by j.michel

05/08/2012 at 14:46

Tour des blogs du Nouvel Obs, le Qatar paradisiaque

with one comment

 
Trouvé chez les envoyés spéciaux d’Avigdor Liberman au Nouvel Obs un lien vers un article de Rue89 sur l’exploration de la main-d’œuvre étrangère au Qatar :
"Au Qatar, visages des soutiers de la croissance"

« quasi-esclavagiste » y lit-on, sorte d’illustration que «toutes les civilisations ne se valent pas » comme disait Claude Guéant.

Mais la liberté de conscience existe au Qatar. En sera-t-il toujours de même si le printemps arabe s’exporte vers ce pays ?

 
Sur la liberté de conscience, la liberté des athées de blasphémer existe-t-elle sur les blogs du Nouvel Obs ? Deux nouveaux articles de Victor sabrés par la PPV comme il dit, que vous pouvez retrouver dans le Midi encore Libre :
"Athée souhaits !"
"APRES LA VACHE FOLLE, LA VIANDE A LA (L ?) MERDE !"

 
 
 

Written by j.michel

22/02/2012 at 21:55

Apéro géant sex et pinard

leave a comment »

 
En concurrence avec l’apéro géant saucisson et pinard organisé à la Goutte d’Or, Victor nous invite à une fête dionysiaque :

 
"Ouiquinde paillard !"

 
 
 

Narguons les pédants, les dévots,
Qui veulent effrayer nos âmes;
Aimons en dépit des cagots
Les vins vieux et les jeunes femmes.
Dieu créa pour notre bonheur
La beauté, le jus de la treille.

Je veux ce soir en son honneur
Chanter le con et la bouteille.

On ne peut pas toujours bander
Au vit le temps borne l’usage.
Il n’est qu’un temps pour bien baiser;
Pour bien pinter, il n’est point d’âge.
Vieillards, avec vos froids couillons,
Sachez mieux employer vos veilles :

Quand on ne bouche plus de cons,
Il faut déboucher des bouteilles.

Dans les bassinets féminins,
Quand on a brûlé trop d’amorces,
Quelques bouteilles de vieux vins
Au vit rendent toutes ses forces.
Amis, plus on boit, plus on fout:
Un buveur décharge à merveille…

Enfin, le vin, pour dire tout,
C’est du foutre mis en bouteille.

Par malheur, depuis quelque temps,
Pour punir nos fautes maudites,
Le ciel a fait les cons trop grands
Et les bouteilles trop petites!
Grands dieux, accordez-moi le don
De pouvoir, par une merveille,

Trouver toujours le fond d’un con,
Jamais celui d`une bouteille.

Dans l’Olympe, séjour des dieux,
On boit, on patine des fesses,
Et ce nectar si précieux
N’est que le foutre des déesses.
Si j’y vais un jour, Apollon
Ne choquera plus mes oreilles:

A Vénus je saisis le con,
A Bacchus je prends sa bouteille.

 
 
Participons nombreux

 
 
 
 

Written by j.michel

15/06/2010 at 14:12

Publié dans Humour, Société

Tagged with , ,