Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Posts Tagged ‘Valls

Les bouffeurs de quenelles

leave a comment »

 
Quenelle Coluche
Question cuisine : aux restos du cœur, les quenelles se réchauffent-elles au four à micro-ondes ?

 
Dans la Grande Tambouille de Maëster, la dernière recette de quenelles. Valls végétarien ? il propose (ou impose ?) un plat de substitution conforme à son modèle républicain :
"Valls à contre-temps"

Et chez Pascal qui dessinait autrefois pour les blogs du Nouvel Observateur avant de fuir la censure, les rayons sous haute surveillance des bien-pensantes :
"le clan des quenelles"

 
 
 

Publicités

Written by j.michel

09/01/2014 at 22:02

Athéiste et/ou laïciste

leave a comment »

 
Où l’on voit Marine Le Pen s’élever contre l’Islam de France qui n’existe pas.

Ne pas confondre les fondamentalistes de l’athéisme et les fondamentalistes de la laïcité (bien que l’un n’exclut pas l’autre, on peut très bien être les deux, moi par exemple).

Mais Marine Le Pen, c’est différent, c’est ni l’un ni l’autre. Les fondamentalistes chrétiens la soutiennent, donc elle n’est certainement pas fondamentaliste de l’athéisme. Elle se dit fondamentaliste de la laïcité, défenseur de la laïcité à la française. Mais tout Defmul (monarque défenseur des musulmans) vous dirait que sa laïcité n’est orientée que vers les religions qui ne sont pas de France. La cible juive a été abandonnée, mais la cible musulmane est porteuse (ce n’est pas Jean-François Copé qui le contredira).

Sur le fond, alors qu’Arnaud Montebourg nous explique qu’il faut consommer français, pourquoi ne pas dire qu’il faut aussi prier français ?

Le Qatar finance le PSG, emblème de notre foot national, est-ce bien normal ? Vous me direz que le foot national ayant tellement de plombs dans sa caisse, que celle-ci soit tenue par des croyants du foot français ou étrangers nous indiffère.

La Qatar finance les mosquées françaises. Alors là c’est très différent nous explique Marine Le Pen, il ne faut pas confondre l’amour d’une idole, le ballon de foot, et des prêtres qui l’encensent, et l’amour du vrai Dieu, celui qu’on va chercher dans les lieux de culte.

Bon, ce qui ne veut pas dire qu’elle a tort sur tout : l’Islam de France par exemple, elle dit que ça n’existe pas. Ben je suis d’accord, mais pas pour les mêmes raisons. Elle dit qu’il n’existe pas parce que les mosquées sont financées par l’étranger. Oui et alors ? Le précédent Mittal ? Un indien a financé notre sidérurgie, et après il a dit que notre sidérurgie lui appartenait et qu’il en faisait ce qu’il voulait. Ce serait pareil pour nos mosquées ? et alors ? tant qu’elles restent en France et ne sont pas délocalisées (on sent là la différence avec le cas Mittal), ça reste des mosquées françaises, à la disposition des français qui jusqu’à preuve du contraire y entrent librement sans y être forcés.

Non, si l’Islam de France n’existe pas, ce n’est pas parce qu’il est financé par de l’argent venant de l’étranger, mais parce que l’Islam comme toute religion a une vocation universelle. Il n’y a pas un Dieu par pays mais un Dieu universel pour tous, avec les mêmes commandements pour tous quelle que soit la nationalité de chacun. Les textes sacrés sont les mêmes pour tous, et ce n’est pas un bazar dans lequel on pioche ce qui plaît et délaisse ce qui déplaît. C’est un tout et si on est croyant, on croit au tout. Et ce sont les mêmes de Jakarta à New York. Allez donc dire à un juif que la Torah et le Talmud ne sont pas les mêmes à Jérusalem et à New-York, et qu’à Paris ils en ont encore d’autres pour le Judaïsme de France.

Alors l’Islam de France, une nouvelle invention des idiots utiles ?

Et le mormonisme de France, vous connaissez ? Savez-vous qu’un peut-être futur Président des Etats-Unis est venu en France pour convertir des français au mormonisme ? C’est vrai, les mormons ont abandonné officiellement la polygamie par respect pour les lois américaines, ce qui n’est pas le cas dans l’Islam, mais ce n’est qu’apparence de légalité. Alors pourquoi Manuel Valls ne demande-t-il pas l’organisation d’un mormonisme de France ?

 
 
 

Written by j.michel

08/10/2012 at 21:12

Explique-moi papa, c’est quoi une religion de France ?

leave a comment »

 
— Dis papa, c’est quoi le catholicisme de France ?

— Ce sont les catholiques qui ne reconnaissent pas le pape étranger installé à Rome.

— Dis papa, c’est quoi le judaïsme de France ?

— Ce sont les juifs qui pensent que leur terre promise est en France.

— Dis papa, c’est quoi l’Islam de France ?

— Ce sont les musulmans qui lisent le Coran en français.

— Dis papa, c’est quoi le salafisme de France ?

— Ce sont les musulmans français qui lisent le Coran en arabe et qui appliquent à la lettre ce qui y est écrit.

— Y-a donc une différence entre le Coran en français et le Coran en arabe ?

— Il y a surtout des différences d’interprétation. Et les salafistes ne fréquentent pas les mêmes mosquées que les autres musulmans. Ce sont des fondamentalistes, ils prient dans une langue étrangère, comme les fondamentalistes catholiques qui prient en latin, les fondamentalistes musulmans prient en arabe.

— Ils sont pas français alors ?

— Mais si mais si, ils sont français.

— Mais alors pourquoi le Ministre des cultes a dit qu’il ferait expulser ceux qui se réclament de l’islam et représentent une menace grave pour l’ordre public, s’ils sont français, il ne peut pas les expulser, non ?

— Bof, Manuel Valls a dit cela quand il était à Strasbourg et ce jour là il s’est un peu mélangé les pinceaux, il a même fait un éloge de la laïcité modèle République Française alors que la loi de la République sur le sujet ne s’applique pas à Strasbourg.

 
N.B. : explication par un athée de France — donc un peu approximative sur les religions et leurs particularismes français — suite à la reconnaissance par le Ministre des cultes d’un Islam de France. Un Islam de France, donc différent de l’Islam d’Allemagne (plus luthérien sans doute, ou plus ottoman) ou de l’Islam de Suisse (plus calviniste, à moins que ce ne soit celui de Tarik Ramadan, citoyen suisse).

Et suite également au démantèlement d’un réseau terroriste salafiste de France, composé de français nés, élevés et pour certains abattus en France. Mais attention : élevés en plein air et en liberté, pas en batteries. L’élevage industriel, c’est pour plus tard (pour bientôt ?).

 
Retrouvez la série "Dis papa"
sur le blog " On vous dit pas tout"
sur le blog " Pensées critiques"

 
 
 

Le droit de manifester en danger ?

leave a comment »

 
Le droit de manifester ne serait-il plus un droit fondamental en démocratie républicaine ? Pourquoi serait-il interdit à des salafistes de manifester sans violence le dégoût que leur inspire un film qu’ils n’ont pas aimé ? La critique d’un film serait-elle interdite en France ? Une nouvelle loi liberticide type loi Gayssot serait-elle dans les tuyaux ? Va-t-on rétablir l’"autorisation" de manifester ? (bien faire la différence entre le régime de l’"autorisation" et le régime de la "déclaration" d’une manifestation).

Et Manuel Valls qui nous raconte que les participants à cette manifestation « caricaturent l’islam ». Dans un pays laïque, est-ce une des missions et/ou prérogatives du Ministre des cultes de trier ce qui est le bon Islam et ce qui est la caricature de l’Islam ? Existe-t-il une lecture française officielle du Coran ? Nous nageons de plus en plus dans le n’importe quoi.

Le vrai reproche qu’on fait aux salafistes, comme je le disais dans un billet précédent : « ça montre un des visages de l’Islam, le visage qu’il faut couvrir — couvrez ce visage que je ne saurais voir — ».

Et vivent les blasphémateurs quand même, les films blasphémateurs moi j’adore, même si je ne vais pas les voir, surtout qu’il paraît que le dernier est un navet.

 
Et n’oublions pas non plus Asia Bibi, une autre victime d’un pays aux lois barbares.

 
Billet suite aux poursuites judiciaires contre les salafistes qui manifestaient pacifiquement le 15 septembre 2012 devant l’ambassade des Etats-Unis à Paris pour protester contre la production et diffusion du film "L’innocence des musulmans".
"Film anti-islam : une enquête ouverte sur la manifestation à Paris"