Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Posts Tagged ‘solidarité des croyants

Le cadeau de Poutine à l’OCI

leave a comment »

 
L’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), demande l’inscription du blasphème parmi les crimes et délits. La publication des caricatures par Charlie Hebdo l’a incité à redoubler ses efforts auprès de la commission des droits de l’homme de l’ONU pour la reconnaissance au niveau international de l’interdiction de l’offense aux croyants, également appelée diffamation des religions, avec l’instauration d’un délit ou crime de blasphème.

Poutine leur donne raison : la Russie se dote en juin 2013 d’une législation anti-blasphème et anti-athées réprimant les atteintes aux sentiments religieux des croyants et les « actes publics exprimant un irrespect à l’égard de la société dans le but d’offenser les sentiments religieux des croyants ».

"La Russie adopte une loi anti-blasphème"

 
Viktor-Krasnov-athee-russe-poursuivi-pour-blaspheme
Application : Viktor Krasnov, un internaute russe athée actuellement jugé suite à la délation de Dmitri Bourniachev et Alexander K, deux de ses "partenaires" de causerie sur un forum l’accusant d’avoir offensé leurs sentiments en tant qu’orthodoxes, risque un an de prison pour avoir écrit que Dieu n’existe pas et que la Bible était pour lui un recueil de contes juifs et une vraie connerie.

Suite à ces délations, il a déjà passé un mois en asile psychiatrique russe. Et il reçoit de nombreuses menaces anonymes.

 
"Russie : un internaute athée risque un an de prison pour offenses aux croyants"

"Борьба с богозаступниками"

 
 
 

Publicités

Agressions sexuelles de Cologne, dialogue interreligieux

with one comment

 
Ils en ont discuté longuement, et ils sont tombés d’accord :

la place de la femme dans les religions Luz

 
"La gauche dans le piège de Cologne"

 
 
 

La puissance des religions monothéistes

with one comment

 
Réflexion alors que le monde musulman s’enflamme pour nous imposer ses valeurs moyenâgeuses.

La religion monothéiste est une géniale invention. Quand il y a plusieurs dieux, vous pouvez jouer de l’un contre l’autre, vous pouvez vous mettre sous la protection de celui (ou de celle car il y a aussi des déesses) qui vous convient. Le polythéisme c’est la liberté démocratique et la tolérance envers les minorités, y compris la tolérance des minorités qui croient au Dieu qui n’existe pas.

Mais quand il y a un seul Dieu qui interdit les idoles et à qui tout homme (et femme) doit obéissance puisqu’Il est unique, tout change : vous Lui devez respect, et dire qu’Il n’existe pas c’est Lui manquer de respect, et Dieu étant tout puissant mais pas suffisamment puissant pour punir lui-même les mécréants, ce sont les hommes qui doivent se charger eux-mêmes de punir ceux qui Lui manquent de respect, ou ceux qui manquent de respect à ceux qui se sont dits envoyés par Lui.

C’est génial car imparable : ceux qui contestent l’existence de Dieu tel qu’il est dit dans les textes sacrés doivent être exécutés pour blasphème. Du coup, il y a impossibilité de contester voire simplement discuter les textes sacrés puisqu’ils ont été décrétés textes sacrés.

Vous n’êtes pas convaincu parce qu’il existe plusieurs textes sacrés, donc un choix libre et démocratique ? ceux des juifs, ceux des chrétiens et ceux des musulmans, et même que chez les chrétiens ils sont pas d’accord entre eux, et même que chez les musulmans ils sont pas d’accord entre eux.

Choix libre peut-être, mais démocratique sans doute : en Dar al–Islam, quand les musulmans sont majoritaires ils imposent leur loi ou charia à la minorité, c’est en effet le principe de la démocratie.

Mais surtout il faut remarquer la solidarité de ces religions entre elles dès qu’on raille leurs personnages sacrés. Le Vatican par exemple qui justifie les violences dans le monde musulman par le respect que tout homme doit au grand personnage de l’Islam.

Extrait d’un article de la Croix :
"Le Vatican dénonce « les provocations » contre les musulmans"

« Alors que le Pape se rend vendredi 14 septembre au Liban, son porte-parole, le père Federico Lombardi, a souligné que « le respect profond pour les croyances, les textes, les grands personnages et les symboles des diverses religions est une condition essentielle à la coexistence pacifique des peuples », déplorant « les conséquences gravissimes des offenses injustifiées et des provocations à la sensibilité des croyants musulmans ». »

Mahomet est en effet un personnage historique au statut spécial de prophète : on ne peut le critiquer et encore moins le ridiculiser. Pourquoi ? Dieu seul le sait vraiment. Mais un film(*) qui le caricature est condamné par Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, comme un « film haineux qui semble avoir été délibérément conçu pour semer le sectarisme et provoquer une effusion de sang ». Remarquons qu’en vérité il parle du film sans l’avoir vu, car en fait rares sont ceux qui l’ont vu ce film, on se demande même s’il existe vraiment, un film fantôme quoi.

Que pouvons-nous contre les intimidations et la terreur commandées par le Plus Haut ? Seulement se plier avec conviction et ferveur à ses commandements.

 
(*) film intitulé "L’innocence des musulmans" qui serait la cause (ou le prétexte) des violences anti-américaines dans le monde musulman qui ont dégénéré jusqu’à l’assassinat de diplomates américains à Benghazi en Libye.

 
 
 

Traditionalisme et pédophilie

leave a comment »

 
Non je parle pas de la tradition musulmane qui fait que dans les pays islamiques on marrie des enfants pré-pubères. Et dire que c’est de la pédophilie c’est insulter le prophète Mahomet qui lui-même… et la sanction peut aller jusqu’à l’exécution de l’ambassadeur du pays qui héberge et abrite le blasphémateur qui a osé ainsi blasphémer. Avez-vous remarqué la condamnation du Vatican ? Il condamne fermement « les offenses injustifiées et les provocations à la sensibilité des croyants musulmans ». Quant à la destruction du consulat américain en Libye et l’assassinat des diplomates américains, il trouve cette violence « inacceptable », mais ce ne sont que « les conséquences » de ces offenses et provocations. Sorte de dégâts collatéraux regrettables, m’enfin! n’avaient qu’à pas le chercher !!!!

Non je ne parle pas de la tradition chez les musulmans mais de la tradition chez les catholiques, les vrais, les traditionalistes.

La tradition donc, une tradition ancienne d’avant la pilule contraceptive qui libéra la femme dans les pays occidentaux pervertis par le sexe comme disent les mormons et leur haut représentant Mitt Romney — hors sujet : je viens d’apprendre que Mitt Romney a vécu les événements de mai 68 à Paris et qu’un français imbibé d’alcool faillit le tuer dans un accident de voiture dans le bordelais, or pour l’alcool les mormons c’est comme les musulmans : interdit, fin du hors sujet — la tradition donc était que les jeunes des bonnes familles bcbg dont les mâles ne fréquentent pas les bordels étaient déniaisés par une amie de la famille.

Eh bien cette tradition est aujourd’hui condamnée en France : une jeune mère de famille nombreuse (5 enfants) qui avait voulu apprendre les choses de l’amour à un jeune gamin de 12 ans, enfant d’un couple ami, a été condamnée pour pédophilie.

"Le «péché mortel» d’une enseignante vendéenne"

Bon ce n’est qu’un fait divers (qui m’aurait d’ailleurs échappé si un Chat ne m’en avait pas parlé), mais ce qui a retenu mon attention est cette remarque de l’avocat du gamin : « Aujourd’hui, la communauté en veut à la mère de mon client d’avoir porté cela sur la place publique ».

Mais de quelle communauté parle-t-il qui voudrait nous cacher la pédophilie qui sévit en son sein ? réponse : une communauté catholique des plus traditionalistes, le mouvement lefebvriste.

Comme disait Benedict Groeschel, quels séducteurs ces gamins de 12 ans !