Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Posts Tagged ‘Prasquier

Le CRIF, bureau de représentation en France d’Israël ou du Shass ?

leave a comment »

 
Selon le CRIF, Salah Hamouri, prisonnier d’Israël — prisonnier politique ou prisonnier de guerre selon sa vision des circonstances et motifs de son emprisonnement — récemment libéré grâce à l’intervention déterminante de Niquolas Sarkozy, aurait dit : « Ovadia Yosef mérite la mort ».

Richard Prasquier dit aussi :

« La plupart [des 550 palestiniens libérés], mais pas Salah Hamouri, sont des membres du Fatah qui n’avaient pas de sang sur les mains. »

Doit-on en conclure que Salah Hamouri a du sang sur les mains ?

Et tout un ramassis de … digne d’un porte parole du Shass fondé par Ovadia Yossef.

 
Autres articles sur Salah Hamouri

 
 
 

Publicités

Written by j.michel

22/12/2011 at 14:34

Le CRIF va-t-il à nouveau intervenir auprès du Président de France Télévisions ?

with 2 comments

 
Son Président Richard Prasquier l’avait fait à propos d’une émission de France 2 sur la Palestine — reportage intitulé "Un Etat palestinien est-il encore possible?" pour l’émission "Un oeil sur la planète" — que le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) a considéré comme « un travail de militant et non pas de journaliste ».
Pour en savoir plus, sur le blog de Charles Enderlin : "Bonjour les censeurs".

Or hier France 3 réitère ses attaques contre les religions révélées. Cette fois ce n’est pas le judaïsme mais le catholicisme qui est visé. Et à la tête : des évêques sont mis en cause, un véritable blasphème dirait tout religieux toujours solidaire dès qu’une religion est ainsi attaquée, « une image caricaturale et unilatérale » dirait Prasquier.

En tant que lobby d’une religion reconnue, le CRIF va-t-il aussi intervenir pour la défense de l’honneur d’une autre religion reconnue ?

Mais de quoi s’agit-il ? D’un reportage pour l’émission "Pièces à conviction" sur la communauté catholique des Béatitudes. Déjà on y apprend qu’il existe au sein de l’Eglise catholique des communautés rassemblant des familles chrétiennes qui vivent un peu comme des communautés hippies, mais sous le regard bienveillant de Dieu. Effarant que des trucs pareils existent encore de nos jours sans être étiquetés comme secte. Rien que ça méritait de voir le reportage. Mais ce n’en était qu’un infime partie, car son titre était : "Pédophilie, les silences de l’Eglise".

Le reportage met bien malgré elle le nez de la hiérarchie catholique dans la pédophilie de son encadrement qu’elle voulait (certains évêques compris) ne pas voir, et l’expression est plutôt gentille.

Résumé en une formule courte d’un interviewé :

« Pour la hiérarchie catholique, les victimes ne sont pas un souci »

A ne pas visionner si vous voulez conserver la foi, sur le site de France 3.

Mais comment France Télévisions peut-elle autoriser de tels reportages ? A en rester béat de béatitude. Les voies du seigneur sont impénétrables.