Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Posts Tagged ‘malicide

Contrôle au faciès, nouvelles instructions aux policiers

leave a comment »

 
Terrorisme a San Bernardino Syed Farook et Tashfeen Malik2Pas d’amalgame, les terroristes sont tous musulmans, mais bien heureusement tous les musulmans ne sont pas terroristes.

Par exemple on ne peux pas affirmer que le couple Syed Farook et Tashfeen Malik, les terroristes de San Bernardino aux noms si cosmopolites, portaient leur radicalisation sur leurs faciès. Nombreux sont ceux qui leur ressemblent tout en étant totalement inoffensifs.

Terrorisme a San Bernardino Syed Farook et Tashfeen Malik

 
Ne pas stigmatiser, donc il faut éviter les contrôles au simple faciès. En conséquence les forces de police devront veiller lors de leur surveillance à une bonne répartition des contrôles entre les différentes communautés, et à se rapprocher le plus possible de la distribution "idéale" à savoir pour 10 contrôles, 4 athées, 3 chrétiens ou chrétiennes, 2 musulmans ou musulmanes et 1 juif ou juive. Les bouddhistes sont hors quota, ce qui ne doit pas être interprété comme une immunité de contrôle, d’autant plus que l’habit ne fait pas le moine.

Pour établir les statistiques des contrôles permettant l’évaluation de la bonne application de la présente directive, toute personne contrôlée refusant de dévoiler sa religion — la loi rendant obligatoire la déclaration de sa religion comme en Allemagne n’a pas encore été promulguée, et donc tout citoyen peut refuser de répondre à la question — sera répertoriée comme sans religion, et donc dans la catégorie athées.

P.S. : parmi les victimes du massacre de San Bernardino, une iranienne Bennetta Bet-Badal qui s’était réfugiée en Amérique pour échapper à l’extrémisme islamiste. Et aussi une réfugiée du Vietnam Tin NGuyen , et un réfugié de l’Érythrée Isaac Amanios, et un mexicain, et un juif, et un homosexuel… tous les faciès et toutes les communautés sont représentés. Cela démontre bien que toute discrimination selon le faciès serait injuste.

— Mais alors, si les musulmans sont aussi victimes, comment séparer le bon grain de l’ivraie ?

— Bonne question, ce sera l’objet de la prochaine directive.

 
Et pour les migrants :
"Migrants au faciès"

 
 
 

Publicités

Doit-on entendre Michel Onfray, ou tout jeter de lui ?

with one comment

 
2015 par Wolinsky

Wolinsky-dernier-dessin-ParisMatch
 

Le 7 janvier, des caricaturistes sont tombés au champ d’honneur, ils ont payé pour leurs blasphèmes — certains réels mais d’autres simplement inventés et ajoutés par des crevures athéophobes servant de PDL (illuminateur de guidage laser) aux attaques des terroristes —.

Le 9 janvier, des juifs sont tombés au champ d’honneur, ils ont payé pour les actions d’Israël — certaines réelles mais d’autres simplement inventées et ajoutées par des crevures antisionistes servant de PDL (Pod de désignation laser) aux attaques des terroristes —.

Mais les "français innocents" selon la fameuse formule de Raymond Barre premier ministre lors de l’attentat de 1980 étaient pensait-on protégés.

Le 17 janvier à l’émission "On n’est pas couché", face à Aymeric Caron qui affirmait : « ce n’est pas l’Islam », l’"islamophobe" Michel Onfray démontrait que si, c’était aussi l’Islam.

 

 

 
 
Mais on a refusé de l’entendre, et alors, le vendredi 13 novembre :

Au Bataclan par Urbs

 
 
Sur le même sujet :

"Sourd au discours de Onfray"

Vidéo : Michel Onfray face à Natacha Polony (27 novembre 2015)

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "Propos insultants"

commentaire :
— Le nétiniste a changé de caisse de munitions, il mitraille le présent article à la bastos estampillée "Propos insultants". Je sors le kit de survie du résistant. —

——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

L’appel de Dieu

with 3 comments

 
Famille catholique, ancien enfant de chœur, la charia est sa loi, Michael est devenu Younès. Parti en Syrie rejoindre les rangs de Daesh, il vit aujourd’hui en Belgique.

Younès en Syrie-Paris Match

Il a fait le tour des médias, notamment Paris Match du 24 septembre 2015 pour lequel Pauline Delassus l’a rencontré.

"Michael, le boulanger de Daech"

 

 

 

 

"Témoignage: l’ancien jihadiste de Daesh « ne regrette rien »"

 
 
 

Sur la voie de Dieu, au service du Christ

leave a comment »

 
Le djihad sur la voie d’Allah, au service du prophète, n’est qu’une copie de :

Bernard de Clairvaux, ou Saint Bernard abbé de Clairvaux :

« Pour les chevaliers du Christ, au contraire, c’est en toute sécurité qu’ils combattent pour leur Seigneur, sans avoir à craindre de pécher en tuant leurs adversaires, ni de périr, s’ils se font tuer eux-mêmes. Que la mort soit subie, qu’elle soit donnée, c’est toujours une mort pour le Christ : elle n’a rien de criminel, elle est très glorieuse. Dans un cas, c’est pour servir le Christ ; dans l’autre, elle permet de gagner le Christ lui-même : celui-ci permet en effet que, pour le venger, on tue un ennemi, et il se donne lui-même plus volontiers encore au chevalier pour le consoler. Ainsi, disais-je, le chevalier du Christ donne-t-il la mort sans rien redouter ; mais il meurt avec plus de sécurité encore : c’est lui qui bénéficie de sa propre mort, le Christ de la mort qu’il donne.
Car ce n’est pas sans raison qu’il porte l’épée : il est l’exécuteur de la volonté divine, que ce soit pour châtier les malfaiteurs ou pour glorifier les bons. Quand il met à mort un malfaiteur, il n’est pas un homicide, mais, si j’ose dire, un malicide. Il venge le Christ de ceux qui font le mal ; il défend les chrétiens. S’il est tué lui-même, il ne périt pas : il parvient à son but. La mort qu’il inflige est au profit du Christ ; celle qu’il reçoit, au sien propre. De la mort du païen, le chrétien peut tirer gloire, puisqu’il agit pour la gloire du Christ ; dans la mort du chrétien, la générosité du Roi se donne libre cours : il fait venir le chevalier à lui pour le récompenser. Dans le premier cas, le juste se réjouira en voyant le châtiment ; dans le second, il dira : "Puisque le juste retire du fruit de sa justice, il y a sans doute un Dieu qui juge les hommes sur la terre."
Pourtant, il ne convient pas de tuer les païens si l’on peut trouver un autre moyen de les empêcher de harceler ou d’opprimer les fidèles. Mais, pour le moment, il vaut mieux que les païens soient tués, plutôt que de laisser la menace que représentent les pécheurs suspendus au-dessus de la tête des justes, de peur de voir les justes se laisser entraîner à commettre l’iniquité. »

référence :
"Saint Bernard justifie la violence des croisades"

Bernard de Clairvaux a donc été entendu par les frères KouaKiChi, ils ont vengé le prophète.

Car pour affirmer que les dessinateurs de Charlie Hebdo sont le mal, les catholiques rejoignent en effet les musulmans :
"On ne peut pas dire n’importe quoi sous couvert de la liberté d’expression"

72 vierges reneelevy

 
 
Appelons un chat un chat : c’est une guerre, oui, mais une guerre de religion. Ce sont des fous oui, mais des fous de Dieu, qui combattent au nom de Dieu, nom de Dieu.

 
 
Ce sont les martyrs de l’athéisme et du blasphème, les dignes successeurs du chevalier François-Jean Lefebvre de La Barre également assassiné pas des fanatiques religieux.

Charlie-Hebdo-dessinateurs-par-ArtByFab