Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Posts Tagged ‘liberté de culte

Ne pas stigmatiser (3)

leave a comment »

 
En Egypte c’est reparti :

« En Egypte, des violences interreligieuses entre musulmans et chrétiens ont provoqué la mort de deux personnes alors que l’église Al-Chahidaine était incendiée ce samedi 5 mars 2011 dans la banlieue du Caire. »

 
 
 
Article publié et censuré sur le site blogs.nouvelobs.com à l’adresse  : http://voiretsavoir.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/03/05/ne-pas-stigmatiser-3.html

Written by j.michel

05/03/2011 at 16:54

Ne pas stigmatiser (2)

with one comment

 
Actuellement c’est le dernier mot d’ordre : ne pas stigmatiser les musulmans. Mais qui donc a assassiné Shahbaz Bhatti, ministre du Pakistan, parce qu’il était chrétien ? des musulmans. Et au nom de quoi ? d’Allah, le Dieu de la religion musulmane.

Mais faut pas en parler, d’ailleurs qui en France se préoccupe du sort d’Asia Bibi et des 2% de chrétiens au Pakistan, en Dar al-Islam ?

Et pourtant, voilà ce qu’on peut lire :

« Mumtaz Qadri, le meurtrier du gouverneur Salman Taseer, a été célébré en héros par de nombreux Pakistanais. »

Salman Taseer, un gouverneur du Pakistan assassiné parce qu’il voulait supprimer la peine de mort prévue pour les blasphémateurs. Assassiné lui aussi au nom d’Allah, le Dieu de la religion musulmane.

Mais il y en a qui nous explique que les bouddhistes aussi incendient les églises !!!!

Au fait Ouattara est-il musulman ?

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
 

 
 
 
Article publié et censuré sur le site blogs.nouvelobs.com à l’adresse  : http://voiretsavoir.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/03/03/ne-pas-stigmatiser-2.html

Pourquoi écrire ce qui est déjà écrit ?

leave a comment »

 
Il suffit de le rappeler :
"Le prophète blasphémé"

Extrait :

« Et si Dieu existe, le jour de ma mort ça se passera entre lui et moi! Si ceux qui balancent leur venin contre moi n’acceptent pas mon athéisme c’est qu’au fond ils ne croient pas en Dieu, puisqu’ils se sentent obligés de diffamer et de démolir tous ceux qui ne croient pas voire de punir de leur verve et de leurs actes nauséabonds ce que je suis…. au fond ils sont incroyants ! »

 
 
 
Article publié et censuré sur le site blogs.nouvelobs.com à l’adresse : http://voiretsavoir.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/02/

Written by j.michel

21/02/2011 at 12:18

L’expression du jour

with 2 comments

 
Une explication des attentats antichrétiens en Dar al-Islam :

« des chrétiens innocents récoltent aujourd’hui la haine que d’autres [chrétiens] ont semé »

Pour le contexte, c’est ici :
"Noël chez les Coptes, chrétiens d’Orient persécutés : de la difficulté d’en bien parler…"

 
L’Occident encore et toujours coupable.

 
Voilà ce qu’on raconte chez le vénéré, où la priorité est la défense des musulmans, comme s’ils n’étaient pas assez grands pour se défendre tous seuls contre les mécréants, les blasphémateurs et les fondamentalistes chrétiens de tous poils.

Exemple de la puissance des musulmans, ici :
"Grève au Pakistan pour maintenir la peine de mort en cas de blasphème"

et de la haine des musulmans envers d’autres musulmans qui s’opposent à une lecture trop formelle du Coran, sur cette blogosphère, et avec approbation (implicite) du vénéré, là :
"La censure, mieux que le débat."

 
J’en profite pour vous demander une pensée en direction d’Asia Bibi.
Mais faut pas en parler : ça montre un des visages de l’Islam, le visage qu’il faut couvrir — couvrez ce visage que je ne saurais voir —.

 
Et bravo à Patrick Devedjian pour sa lutte non pas aux côté de Niquolas, mais pour son combat pour les arméniens. A lire sur Nouvelles d’Arménie Magazine :
"Nicolas Sarkozy : « Une épuration religieuse »"

 
 
 
Article publié et censuré sur le site blogs.nouvelobs.com à l’adresse  : http://voiretsavoir.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/01/08/l-expression-du-jour.html

N’oubliez pas de lire Saucratès

leave a comment »

 
Il nous parle d’un article du Monde :
"Grève au Pakistan pour maintenir la peine de mort en cas de blasphème"

C’est à cette adresse :
"Intolérance religieuse (2)"

Et une pensée pour Asia Bibi.

 
 
 

Written by j.michel

07/01/2011 at 21:12

Communiqué des juges pakistanais (fiction)

leave a comment »

 

« Nous avons présenté nos conditions et nos exigences il y a déjà deux mois à la Communauté Internationale en échange de la libération d’Asia Bibi. Ce sont des exigences très simples et très faciles à remplir, mais malheureusement elle n’a pas prêté beaucoup d’attention à nos conditions.

Si la Communauté Internationale avait accepté nos conditions, Asia Bibi auraient déjà été libérée.

Asia Bibi a été condamnée pour deux raisons : premièrement, elle a utilisé un puits d’eau réservé aux musulmans et l’a rendu impur, deuxièmement elle étaient en train de collecter des informations qui n’étaient pas des informations dont une paysanne a besoin, mais dans l’intérêt d’agences d’espionnage. »

 
Ce communiqué est une nouvelle confirmation de la conviction d’une blagueuse de la nobserverie selon laquelle « Quand l’Europe, quand l’Occident décidera que tous ces crimes doivent cesser, ils cesseront. Et les coupables de tous ces crimes sont ceux qui dans l’ombre, tirent toutes le ficelles et manipulent les opinions. »

 
 
 

Written by j.michel

05/01/2011 at 15:47

L’État de droit est-il bon pour les non-blancs, ou la démocratie est-elle bonne pour l’Afrique ?

with one comment

 
(…)

Pour comprendre la laïcité à la française, faut être souchien. Même les alsaciens ne peuvent ou ne veulent pas comprendre, eux qui sont attachés au concordat bonapartiste comme à la prunelle de leurs yeux.

D’ailleurs même les souchiens ne connaissent pas dans leur majorité l’histoire de la laïcité en France, ce qui permet à un Ramadan de réécrire cette histoire à sa sauce sans être sérieusement contredit même par un Eric Zemmour. Quand j’entends les souchiens nous expliquer que laïcité et mixité sont intimement liées, je m’esclaffe : pour s’en rendre compte, il suffit de compter le nombre de femme (un singulier qui n’est pas une faute de frappe) présente aux tenues du Grand Orient par exemple, ou d’autres obédiences de la franc-maçonnerie, dans ces temples de la laïcité. Il y a plus de femmes rue Mirha le vendredi après-midi, quoique, j’en suis pas sûr.

 
Mais pour en revenir à mon exposé, je constata donc qu’un étranger connaissant pourtant me semble-t-il la culture musulmane avait quelques difficultés à interpréter une décision de relaxe d’une dame qui réservait ses beautés à son propriétaire (légitime ou naturel, je ne sais). Je ne reviendrai pas sur cette affaire qui est décrite ici, mais à cette occasion j’ai fait une trouvaille dont je suis fier et que je cite donc en la dédicaçant aux courtisans de notre Horteflammes :

« dans un Etat de droit, ce n’est pas le ministre de l’intérieur qui juge »

en remarquant qu’il aurait apprécié d’être également Hortejuges pour mettre les juges au pas, mais que Sarkozy trouva que c’était inutilement provocateur et l’a maintenu, du fait de son expérience, à son poste de chef de fonctionnaires parfois poursuivis pour différents faits, ayant en effet lui-même cette expérience et ayant même été condamné (provisoirement en attente de la décision d’appel). Dans ces corps de fonctionnaires d’autorité, l’exemple du chef est importante.

 
Revenons au titre de l’article, l’État de droit ne doit pas être confondu avec la démocratie : une démocratie sans État de droit, c’est la soumission de la minorité à la majorité, mais ça reste une démocratie puisque le pouvoir est donné à ceux qui sont majoritaires. Inversement un État de droit peut exister dans une dictature. Mais il est vrai que démocratie et État de droit s’accouplent bien, comme dictature et État policier.

C’est ce qu’on peut constater en Afrique, de l’Egypte à l’ex-Rhodésie. On pourrait dire que c’est la démocratie puisque les majoritaires imposent leur loi aux minoritaires, comme en France l’UMP impose la loi Sarkozy à tous les français. Donc si la majorité vote la mise en vigueur de la charia, c’est la démocratie et elle s’impose à tous.

Le problème c’est quand la loi n’est pas respectée : en Égypte ou en Algérie par exemple (deux pays si semblables dont je n’ai jamais compris l’inimitié réciproque), il n’est pas interdit par la loi d’être chrétien même s’il s’agit de république islamique. Mais en pratique c’est, disons, difficile. Un chrétien qui est condamné parce qu’il mange un jour de ramadan alors qu’aucun texte ne l’interdise, voilà le signe d’un État policier.

Donc l’État de droit, comme la démocratie, sont-ils exportables en Afrique ? C’est bien là toute la question, parce que constatons toujours : dans les pays où le chef de l’État obtient aux élections des scores que seul Chirac a pu obtenir une fois grâce à sa popularité immense, mais avec de tels bourrages d’urnes qu’on ne peut plus parler de démocratie, calme et sécurité règnent avec le soutien des pays "occidentaux".

Par contre des élections aux normes plus démocratiques avec des résultats proches de 50-50, c’est la guerre civile qui se profile à l’horizon, et les pays "occidentaux" qui attisent les conflits et stimulent l’insécurité.

 
A croire qu’un bon conseil à donner aux dirigeants africains, s’il veulent le soutien de l’occident, et qu’ils n’appartiennent pas à une dynastie qui se transmet le pouvoir de père en fils, de truquez suffisamment les élections pour avoir plus de 80% des électeurs avec eux. Sinon, avec 51% des voies, vous aurez beaucoup d’ennuis pour vous imposer face à la communauté internationale dirigée depuis les anciennes métropoles.

Et on est me semble-t-il en droit de se demander ce que préfèrent les africains : la démocratie ou la sécurité ? Et ce n’est certainement pas à moi, petit blanc, de répondre à cette question.

C’était la séquence "marions les" : madame dictature avec monsieur sécurité et madame démocratie avec monsieur insécurité, et ma petite participation au débat sur la Côte d’Ivoire.

 
 
 

Written by j.michel

18/12/2010 at 21:42