Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Posts Tagged ‘Islam de France

Athéiste et/ou laïciste

leave a comment »

 
Où l’on voit Marine Le Pen s’élever contre l’Islam de France qui n’existe pas.

Ne pas confondre les fondamentalistes de l’athéisme et les fondamentalistes de la laïcité (bien que l’un n’exclut pas l’autre, on peut très bien être les deux, moi par exemple).

Mais Marine Le Pen, c’est différent, c’est ni l’un ni l’autre. Les fondamentalistes chrétiens la soutiennent, donc elle n’est certainement pas fondamentaliste de l’athéisme. Elle se dit fondamentaliste de la laïcité, défenseur de la laïcité à la française. Mais tout Defmul (monarque défenseur des musulmans) vous dirait que sa laïcité n’est orientée que vers les religions qui ne sont pas de France. La cible juive a été abandonnée, mais la cible musulmane est porteuse (ce n’est pas Jean-François Copé qui le contredira).

Sur le fond, alors qu’Arnaud Montebourg nous explique qu’il faut consommer français, pourquoi ne pas dire qu’il faut aussi prier français ?

Le Qatar finance le PSG, emblème de notre foot national, est-ce bien normal ? Vous me direz que le foot national ayant tellement de plombs dans sa caisse, que celle-ci soit tenue par des croyants du foot français ou étrangers nous indiffère.

La Qatar finance les mosquées françaises. Alors là c’est très différent nous explique Marine Le Pen, il ne faut pas confondre l’amour d’une idole, le ballon de foot, et des prêtres qui l’encensent, et l’amour du vrai Dieu, celui qu’on va chercher dans les lieux de culte.

Bon, ce qui ne veut pas dire qu’elle a tort sur tout : l’Islam de France par exemple, elle dit que ça n’existe pas. Ben je suis d’accord, mais pas pour les mêmes raisons. Elle dit qu’il n’existe pas parce que les mosquées sont financées par l’étranger. Oui et alors ? Le précédent Mittal ? Un indien a financé notre sidérurgie, et après il a dit que notre sidérurgie lui appartenait et qu’il en faisait ce qu’il voulait. Ce serait pareil pour nos mosquées ? et alors ? tant qu’elles restent en France et ne sont pas délocalisées (on sent là la différence avec le cas Mittal), ça reste des mosquées françaises, à la disposition des français qui jusqu’à preuve du contraire y entrent librement sans y être forcés.

Non, si l’Islam de France n’existe pas, ce n’est pas parce qu’il est financé par de l’argent venant de l’étranger, mais parce que l’Islam comme toute religion a une vocation universelle. Il n’y a pas un Dieu par pays mais un Dieu universel pour tous, avec les mêmes commandements pour tous quelle que soit la nationalité de chacun. Les textes sacrés sont les mêmes pour tous, et ce n’est pas un bazar dans lequel on pioche ce qui plaît et délaisse ce qui déplaît. C’est un tout et si on est croyant, on croit au tout. Et ce sont les mêmes de Jakarta à New York. Allez donc dire à un juif que la Torah et le Talmud ne sont pas les mêmes à Jérusalem et à New-York, et qu’à Paris ils en ont encore d’autres pour le Judaïsme de France.

Alors l’Islam de France, une nouvelle invention des idiots utiles ?

Et le mormonisme de France, vous connaissez ? Savez-vous qu’un peut-être futur Président des Etats-Unis est venu en France pour convertir des français au mormonisme ? C’est vrai, les mormons ont abandonné officiellement la polygamie par respect pour les lois américaines, ce qui n’est pas le cas dans l’Islam, mais ce n’est qu’apparence de légalité. Alors pourquoi Manuel Valls ne demande-t-il pas l’organisation d’un mormonisme de France ?

 
 
 

Publicités

Written by j.michel

08/10/2012 at 21:12

Explique-moi papa, c’est quoi une religion de France ?

leave a comment »

 
— Dis papa, c’est quoi le catholicisme de France ?

— Ce sont les catholiques qui ne reconnaissent pas le pape étranger installé à Rome.

— Dis papa, c’est quoi le judaïsme de France ?

— Ce sont les juifs qui pensent que leur terre promise est en France.

— Dis papa, c’est quoi l’Islam de France ?

— Ce sont les musulmans qui lisent le Coran en français.

— Dis papa, c’est quoi le salafisme de France ?

— Ce sont les musulmans français qui lisent le Coran en arabe et qui appliquent à la lettre ce qui y est écrit.

— Y-a donc une différence entre le Coran en français et le Coran en arabe ?

— Il y a surtout des différences d’interprétation. Et les salafistes ne fréquentent pas les mêmes mosquées que les autres musulmans. Ce sont des fondamentalistes, ils prient dans une langue étrangère, comme les fondamentalistes catholiques qui prient en latin, les fondamentalistes musulmans prient en arabe.

— Ils sont pas français alors ?

— Mais si mais si, ils sont français.

— Mais alors pourquoi le Ministre des cultes a dit qu’il ferait expulser ceux qui se réclament de l’islam et représentent une menace grave pour l’ordre public, s’ils sont français, il ne peut pas les expulser, non ?

— Bof, Manuel Valls a dit cela quand il était à Strasbourg et ce jour là il s’est un peu mélangé les pinceaux, il a même fait un éloge de la laïcité modèle République Française alors que la loi de la République sur le sujet ne s’applique pas à Strasbourg.

 
N.B. : explication par un athée de France — donc un peu approximative sur les religions et leurs particularismes français — suite à la reconnaissance par le Ministre des cultes d’un Islam de France. Un Islam de France, donc différent de l’Islam d’Allemagne (plus luthérien sans doute, ou plus ottoman) ou de l’Islam de Suisse (plus calviniste, à moins que ce ne soit celui de Tarik Ramadan, citoyen suisse).

Et suite également au démantèlement d’un réseau terroriste salafiste de France, composé de français nés, élevés et pour certains abattus en France. Mais attention : élevés en plein air et en liberté, pas en batteries. L’élevage industriel, c’est pour plus tard (pour bientôt ?).

 
Retrouvez la série "Dis papa"
sur le blog " On vous dit pas tout"
sur le blog " Pensées critiques"

 
 
 

Salafistes, doit-on faire le dos rond ?

leave a comment »

 
Quelle est la bonne réaction en France face aux provocateurs salafistes ? Charlie Hebdo crée la polémique.

Mais avant deux pensées :

– première pensée pour nos amis et amies tunisiens (ils existent) qui sont les premières victimes de l’islamisation de leur pays. Le détournement du printemps arabe leur apporte la remise en cause des acquis sociétaux de la modernité qu’avait introduit leur Président Habib Bourguiba, suppôt du colonisateur pour les salafistes.

– seconde pensée pour les non-musulmans en Dar al-Islam qui sont en premières lignes pour recevoir les coups, dont Asia Bibi, une des victimes d’un pays aux lois barbares.

 
Alors en France, quelle réaction peut-on avoir face à ce déchaînement de haine de certains musulmans, celle de Charlie Hebdo qui commente les événements avec des caricatures (dans le respect de sa ligne éditoriale habituelle) ?

Constatons que la première victime est le droit de manifestation, une liberté pourtant fondamentale dans une démocratie pluraliste.

Au Nouvel Observateur la liberté d’expression aussi est atteinte, voici un commentaire censuré déposé sous un article de Victor« Le motif de retrait de votre participation est : Propos potentiellement racistes »

« Pas d’accord, le droit de manifester est une liberté fondamentale dans une démocratie républicaine et laïque.
Le droit de manifester mais aussi de contre-manifester. Moi je verrais bien une contre-manifestation d’éleveurs de porcs qui protestent contre le boycott de leurs produits et qui occuperaient la rue et feraient front avec leur bétail »

Confirmation donc que les troupes de l’Oniten(*) n’ont aucun humour.

Et dans les autres médias ? Le liberté d’expression doit-elle être limitée du fait de la menace de fondamentalistes fanatiques ? Doit-on rester paralysé à cause de la violence générée par la critique d’une religion ? Doit-on céder au chantage des religieux ?

Charlie Hebdo dit non en publiant quelques caricatures. D’où une polémique : est-ce bien responsable ?

Sur les blogs, une position réfléchie et raisonnable : "Charlie Hebdo : on peut rire de tout mais pas n’importe quand"

Oui mais… n’est-ce pas se priver justement d’une réaction au bon moment, et donc à chaud ?

Le dessin de Chrib me semble plus adapté :

 
(*) Netino, le sous-traitant délocalisé au Mali et à Madagascar de la "modération" du Nouvel Observateur

 
 
 

Une mosquée à Strasbourg

with 5 comments

 

De l’extérieur la mosquée de Strasbourg est très réussie. A l’intérieur, 2.500 places, mais pour combien d’hommes et pour combien de femmes ? Je n’ai pas trouvé l’information.

Classiquement il y a 10 places d’hommes pour 1 place de femme (avec petite entrée discrète spécialement réservée aux femmes, car elles n’ont pas droit à l’entrée principale, surtout ne pas mélanger les pieds de sexe opposé quand on les lave).

La Grande mosquée de Strasbourg définitivement en service à l’occasion du Ramadan

Quand on regarde les photos de ce document officiel du site http://www.mosquee-strasbourg.com, on peut se poser la question : mais où donc sont les femmes musulmanes ?

Et pour l’anecdote, voyez donc dans les propriétés du document le titre donné par les autorités de la mosquée : « Vierge 423 ». "vierge", un mot clé pour comprendre l’Islam.

 
 
 

Communautés et sectarisme musulman vs intégration à la française

leave a comment »

 
Il n’y a pas de grande mosquée à Toulouse (40 000 musulmans paraît-il). Pourquoi ? Parce que la communauté algérienne veut SA mosquée, parce que la communauté tunisienne veut SA mosquée, parce que la communauté marocaine veut SA mosquée. Quant à la communauté turque, je ne sais pas si elle existe à Toulouse. Et peut-être que les maliens voudraient aussi la leur ? En attendant qu’algériens, tunisiens et marocains se mettent d’accord, pas de grande mosquée à Toulouse. Et les musulmans ne seraient pas sectaires ? Ah bon…

Autre communauté : connaissez-vous la différence entre les jaunes et les blacks-beurs ? chez les premiers il n’y a pas de revendication de discrimination positive pour gravir les échelons, leurs compétences et travail suffisent. Peut-être une conséquence de leurs religions ? Et que pense la communauté asiatique de l’interdiction du porc dans les cantines scolaires ? Car question cochons, ce sont de grands amateurs.

 
"Réincarné dans un cochon, mieux vaut que ce soit en Chine"

être cochon en Chine

 
 
 

Islam, Sarkozy découvre et Defmul récidive

leave a comment »

 
Nicolas Sarkozy, expérience : plusieurs années ministre de l’intérieur et des cultes, presque 5 ans Président de la République avec compétence étendue sur tout ce qui concerne la sécurité des français.

Eh bien cet homme expérimenté dit découvrir seulement aujourd’hui suite à l’affaire Mohamed Merah que la prison est un lieu d’islamisation des délinquants. Eh bien s’il dit vrai, n’est-ce pas un indice d’incompétence ? Nicolas Sarkozy a-t-il le gabarit pour présider une France multi-religieuse à défaut d’être multiculturelle ?

Quant au blogueur vénéré, un catholique qui nous expliquait la bonne lecture du Coran, la seule vraie selon lui, il récidive sur l’affaire Mohamed Merah :

« Tout au plus la religion est-elle instrumentalisée (salafisme) et idéologisée en termes de combat (djihadisme) contre les autres, d’abord les musulmans qu’il faut contenir par la peur, ensuite tous les impies. Les juifs en sont. »

Pour lui l’islam n’a aucune responsabilité dans le terrorisme, les terroristes ne font qu’instrumentaliser et idéologiser la religion musulmane. Le Coran n’a jamais dit ce que les salafistes et les djihadistes disent que le Coran dit, ils ont tout inventé. La seule bonne lecture du Coran est celle du vénéré, les autres lectures ne sont que déviantes et hérétiques.

Sur Mohamed Merah :

« Nous lirons force analyses sur le sujet, tout en comprenant la trajectoire qui est simple et… fondamentalement très peu « religieuse », l’aventure pakistano-afghane expliquant mieux que « la mosquée » les pulsions de mort animant ce jeune homme (par ailleurs décrit comme facilement violent et exalté). »

L’Islam est lavé de tout soupçon, une simple trajectoire d’un violent et exalté, l’aventure pakistano-afghane n’ayant aucun rapport avec la religion islamique.

Quel enfumage (le vénéré en est un spécialiste), il suffit pourtant de compter le nombre d’auteurs d’attentats terroristes (Londres, Madrid…, aujourd’hui Toulouse) qui ont la foi musulmane et qui expliquent leurs actes par leur religion et le nombre de ceux ayant une autre foi (Oslo) pour constater que les musulmans sont statistiquement majoritaires. Alors affirmer qu’Al-Qaïda n’a rien à voir avec la religion islamique, que les camps d’entrainement au Pakistan n’ont rien à voir avec la religion islamique, que le terrorisme djihadiste n’a rien à voir avec la religion islamique, c’est de l’aveuglement d’un idiot utile ou quoi ?

Petit rappel : pour déculpabiliser l’Islam en particulier et les religions abrahamiques en général, le vénéré nous raconta une fois une histoire d’attentat terroriste commis pas des bouddhistes en Inde (complètement inventée), et sur l’attentat d’Oslo, il nous expliquait qu’Anders Behring Breivik était un franc-mac !

 
(*) Defmul : défenseur des musulmans tous types.

 
 
 

Fillon a enfin eu du courage

with one comment

 
Mais pas François Hollande. François Fillon a eu le courage de dénoncer des textes vieillots et rétrogrades écrits pas des gens qui ne connaissaient ni l’électricité ni les Amériques, les textes sacrés des vieilles religions.

« Les religions doivent réfléchir au maintien de traditions… On est dans un pays moderne, il y a des traditions ancestrales qui ne correspondent plus à grand-chose »

C’est une simple évidence, il suffit de lire ces textes pour se rendre comptes que ce ne sont que bouffonneries dès la Genèse.

Pourquoi ces textes sont-ils rétrogrades ? simplement parce que dans ces textes remplis de guerres, de feu et de sang, les femmes, qu’elles se couvrent d’une simple perruque ou d’un drap bien enveloppant, que les hommes puissent en être propriétaires d’une seulement ou de plusieurs selon les lectures que l’on peut en faire, dans ces textes donc les femmes sont de toute façon réduites à de simples outils reproducteurs. Ces textes ont d’ailleurs été les fondements les plus solides de la femme au foyer.

Et Tante Yvonne dans tout ça ? On en parla ici :
"de Gaulle et la Religieuse"

 

 

 
Histoire Ztroumpf. Question à Ztroumpf à Monocle : que pensez-vous des textes sacrés ?
Ztroumpf à Monocle : ooooh pour moi, ce qui compte, ce ne sont pas les textes sacrés mais ce que me dit le Seigneur en moi, cela me suffit pour connaître le bien et le mal et débusquer les sorcières.
Même question à Ztroumpfette-bigleuse.
Ztroumpfette-bigleuse : pour comprendre il faut avoir lu les plus grands théologiens sans les études desquels il n’est pas possible de s’approprier l’essentiel des textes sacrés. Ma vision du 3 en 1 par exemple est encore floue et je confonds et amalgame chaque membre du trio infernal, mais en changeant de lunettes peut-être ? En tout cas, entre vieille croyance et idéologie athée responsable de massacres comme celle des khmers rouges, mon choix est vite fait.