Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Posts Tagged ‘démocratie musulmane

L’Afrique c’est bien compliqué, ou l’incroyable histoire de la Centrafrique

leave a comment »

 
Ils détruisent les mosquées. Mais n’est-ce pas une juste et saine réaction face à ces repères de brigands ?

Ce que j’ai compris de la guerre de Centrafrique, mais ai-je bien entendu ?

En Centrafrique musulmans (10%) et chrétiens (90%) vivaient en bonne entente. Des rebelles musulmans ont voulu prendre le pouvoir, par les armes, chose courante en Afrique, à la méthode de Mahomet, ou enseignée par Mahomet serait-on tenté de dire. Les plus sanguinaires (enfants soldats etc.) l’ont naturellement emporté puisque la France n’est pas intervenue, et c’était donc les rebelles musulmans.

Mais non contents d’être au pouvoir pour piller "légalement" le pays, ils ont continué le pillage et même le massacre de la population.

L’histoire ne dit pas ce qu’en disaient les musulmans "modérés" (solidarité entre frères religieux ?), mais les chrétiens s’organisèrent en brigades d’auto-défense pour chasser les musulmans rebelles.

Et les français arrivèrent…

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "Propos potentiellement racistes"

commentaire :
— La PAF protège-t-elle les massacreurs ? Les français font la police en Afrique, les africains font la police sur le site du Nouvel Observateur. Ce billet est envoyé aux oubliettes, zone de rétention avant expédition au bagne. —

——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Publicités

Written by j.michel

20/12/2013 at 16:56

La puissance des religions monothéistes

with one comment

 
Réflexion alors que le monde musulman s’enflamme pour nous imposer ses valeurs moyenâgeuses.

La religion monothéiste est une géniale invention. Quand il y a plusieurs dieux, vous pouvez jouer de l’un contre l’autre, vous pouvez vous mettre sous la protection de celui (ou de celle car il y a aussi des déesses) qui vous convient. Le polythéisme c’est la liberté démocratique et la tolérance envers les minorités, y compris la tolérance des minorités qui croient au Dieu qui n’existe pas.

Mais quand il y a un seul Dieu qui interdit les idoles et à qui tout homme (et femme) doit obéissance puisqu’Il est unique, tout change : vous Lui devez respect, et dire qu’Il n’existe pas c’est Lui manquer de respect, et Dieu étant tout puissant mais pas suffisamment puissant pour punir lui-même les mécréants, ce sont les hommes qui doivent se charger eux-mêmes de punir ceux qui Lui manquent de respect, ou ceux qui manquent de respect à ceux qui se sont dits envoyés par Lui.

C’est génial car imparable : ceux qui contestent l’existence de Dieu tel qu’il est dit dans les textes sacrés doivent être exécutés pour blasphème. Du coup, il y a impossibilité de contester voire simplement discuter les textes sacrés puisqu’ils ont été décrétés textes sacrés.

Vous n’êtes pas convaincu parce qu’il existe plusieurs textes sacrés, donc un choix libre et démocratique ? ceux des juifs, ceux des chrétiens et ceux des musulmans, et même que chez les chrétiens ils sont pas d’accord entre eux, et même que chez les musulmans ils sont pas d’accord entre eux.

Choix libre peut-être, mais démocratique sans doute : en Dar al–Islam, quand les musulmans sont majoritaires ils imposent leur loi ou charia à la minorité, c’est en effet le principe de la démocratie.

Mais surtout il faut remarquer la solidarité de ces religions entre elles dès qu’on raille leurs personnages sacrés. Le Vatican par exemple qui justifie les violences dans le monde musulman par le respect que tout homme doit au grand personnage de l’Islam.

Extrait d’un article de la Croix :
"Le Vatican dénonce « les provocations » contre les musulmans"

« Alors que le Pape se rend vendredi 14 septembre au Liban, son porte-parole, le père Federico Lombardi, a souligné que « le respect profond pour les croyances, les textes, les grands personnages et les symboles des diverses religions est une condition essentielle à la coexistence pacifique des peuples », déplorant « les conséquences gravissimes des offenses injustifiées et des provocations à la sensibilité des croyants musulmans ». »

Mahomet est en effet un personnage historique au statut spécial de prophète : on ne peut le critiquer et encore moins le ridiculiser. Pourquoi ? Dieu seul le sait vraiment. Mais un film(*) qui le caricature est condamné par Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, comme un « film haineux qui semble avoir été délibérément conçu pour semer le sectarisme et provoquer une effusion de sang ». Remarquons qu’en vérité il parle du film sans l’avoir vu, car en fait rares sont ceux qui l’ont vu ce film, on se demande même s’il existe vraiment, un film fantôme quoi.

Que pouvons-nous contre les intimidations et la terreur commandées par le Plus Haut ? Seulement se plier avec conviction et ferveur à ses commandements.

 
(*) film intitulé "L’innocence des musulmans" qui serait la cause (ou le prétexte) des violences anti-américaines dans le monde musulman qui ont dégénéré jusqu’à l’assassinat de diplomates américains à Benghazi en Libye.

 
 
 

Les militaires dernier rempart contre l’Islam totalitaire

 
Laurent Joffrin appelle de ses vœux l’intervention de l’armée contre l’emprise de l’Islam sur la société. En Algérie en 1991 ? non, en Egypte en 2012.

[lire la suite]

 
 
 

Written by j.michel

03/07/2012 at 12:30