Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Archive for the ‘Discrimination’ Category

OGM et bébés éprouvettes

leave a comment »

 
Ce que la science permet.

PMA oui, clonage non. Pourtant la science permet l’un et l’autre, alors pourquoi ?

Fusion de deux oui, fusion de trois non. Pourtant la science permet l’un et l’autre, alors pourquoi ?

Principe de précaution pour les OGM oui, principe de précaution pour les bébés non. Mais la psychologie des enfants est-elle une science ?

 
 
 

Publicités

Written by j.michel

27/01/2013 at 21:27

Publié dans Discrimination

Tagged with , ,

Mariés homos au Cameroun

with one comment

 
Les homosexuels mariés seront-ils mis en prison dès leur débarquement à l’aéroport de Yaoundé ou seront-ils simplement refoulés du territoire camerounais ?

Ils enfreignent en effet une loi qui interdit l’homosexualité. Deux hommes viennent d’être relâchés « après avoir passé plus de deux ans et demi derrière les barreaux dans des conditions exécrables et subi des agressions de la part des surveillants et des prisonniers ». Et pourquoi les ont-ils relaxés et relâchés ? parce que leur condamnation en première instance motivée par « leurs vêtements, leur manière de parler et le fait qu’ils buvaient du Bailey’s » a été jugée en appel comme fondée sur des preuves insuffisantes de leur homosexualité.

"Homophobie: deux Camerounais condamnés pour "avoir l’air homo""

Mais un passeport ou un formulaire mentionnant époux de ou épouse d’une personne de même sexe sera sans doute une preuve suffisante d’homosexualité.

Il faut donc bien expliquer aux homosexuels qui se marient qu’ils ne doivent pas faire de projet de lune de miel au Cameroun, sinon à l’ombre, mais pas à celle des cocotiers.

Et au Mali, qu’en est-il ?

 
 
 

Written by j.michel

23/01/2013 at 10:49

Enfant d’homos dans la mondialisation

leave a comment »

 
Cas pratique

Une entreprise qui souhaite se développer à l’étranger recrute des commerciaux internationaux. Dans les pays cibles, certains n’admettent pas socialement (ou sociétalement ?) l’homosexualité, voire la punissent pénalement.

Pour exercer une activité dans ces pays, il faut obtenir un visa dans lesquels les cases "père" et "mère" doivent être renseignées avec justificatifs et notamment extrait d’acte de naissance ou tout document équivalent.

Se présente à l’embauche un candidat enfant "officiel" d’un couple d’homos.

Question : l’entreprise peut-elle écarter cette candidature au motif des difficultés d’intégration dans les pays dans lesquels il devrait être envoyé sans qu’on puisse lui reprocher une quelconque discrimination ?

 
Article précédent sur le même sujet :
"Melting-pot de réflexions gaies"

 
 
 

Written by j.michel

04/01/2013 at 18:20

Loi sexiste et don d’ovule

leave a comment »

 
La loi sexiste est la loi du retour, la loi israélienne qui donne la nationalité israélienne automatique en fonction de ce qu’est ta mère et non de ce qu’est ton père.

Le don d’ovule c’est une dame qui donne un ou des ovocytes à une autre dame qui n’en a pas pour que cette dernière puisse porter et accoucher un enfant qui soit le sien.

Question : pour la loi du retour israélienne, c’est la donneuse ou la receveuse qui compte ?

 
 
 

Melting-pot de réflexions gaies

leave a comment »

 
Pays légal et pays réel

Le pays légal peut être égalitaire. Le mariage pour tous (mais limité quand même aux familles à deux parents maximum) en est un marqueur.

Mais le pays réel ne se change pas par décret. Le pays réel sera égalitaire le jour où le nombre d’hommes violés sera de même ordre de grandeur que le nombre de femmes violées. On pourra alors dire que l’homme est l’égal de la femme.

 
Pays légal aussi : la pratique homosexuelle était pénalement répréhensible pendant des siècles jusqu’à il y a quelques dizaines d’années seulement. Depuis le lobby des gays a élargi son pignon sur rue et gagné une belle place au soleil. Le pays légal s’est donc plié à leurs exigences. Mais le pays réel traîne des pieds.

La vraie égalité, l’égalité réelle sera lorsque le nombre de mariages d’homos sera de même ordre de grandeur que le nombre de mariages d’un homme et d’une femme.

 
Puisque la science le permet

Mieux que la PMA qui fait intervenir un tiers donneur dans le couple, la transplantation de gènes.

Vous prenez deux personnes de sexe indifférent — important l’indifférence du sexe, c’est politiquement plus correct, c’est le marqueur de l’égalité du sexe, comme dans la nature — de préférence avec projet parental pour un meilleur accueil de l’enfant à fabriquer. Vous récupérer sur l’un et sur l’autre une cellule pluripotente et vous sélectionnez dans chacune d’elle 23 chromosomes que vous nichez ensuite 2 par 2 dans le noyau d’une cellule embryonnaire antérieurement débarrassée de ses propres chromosomes. Puis vous mettez à couver 9 mois.

Une technique donc parfaitement adaptée aux couples d’homosexuels qui voudront un enfant qui leur ressemble.

Le seul problème, mais est-ce vraiment un problème ? c’est que l’enfant d’un couple de lesbiennes ne sera jamais un garçon.

 
Précédentes réflexions :
"Pour le PACS à trois"
"Egalité des sexes, procréation sous X"
"On impose bien aux enfants une religion"
"Acquis ou inné ?"
"Marie était-elle homo ?"

Et toutes les autres du blog "Pensées critiques", sur le mariage des homos ou l’adoption des homos.

 
 
 

Written by j.michel

26/11/2012 at 13:51

Pour le PACS à trois

with 2 comments

 
Les familles à trois parents sont discriminées. C’est quoi qui justifie ce manque d’égalité ???

Madame Anne Pingeot par exemple. Elle a donné une partie de sa vie à François Mitterrand, elle lui a donné une fille qu’elle a élevée. Aujourd’hui que lui reste-t-il de cette vie qu’elle a consacré à l’homme qu’elle aimait ? des souvenirs sans doute, mais encore ?

Une pension de réversion ? que dalle.

Un petit héritage ? tout est taxé au maximum, au taux des legs faits à une étrangère.

Est-ce bien normal ?

Contre la discrimination des familles à trois parents, pour l’égalité et la solidarité entre tous les parents, la solution : le pacte civil de solidarité (PACS) ouvert aux familles à trois parents.

 
Quand je lis tous ces spécialistes du bonheur des enfants à avoir des parents de sexe indéterminé, voilà le commentaire que je dépose habituellement :

« Demande de conseil à tous ces savants du mariage : Je suis une femme qui aime tout autant un homme et une autre femme. Je passe 2 jours et demi par semaine avec l’un et 2 jours et demi par semaine avec l’autre, et un week-end sur 2 avec l’un et l’autre week-end avec l’autre. L’homme que j’aime m’a demandé en mariage mais pour le moment j’ai pas encore dit oui. Avec la prochaine loi, la femme que j’aime m’a aussi demandé en mariage. Comme je les aime tout les deux tout autant, je ne veux pas faire de discrimination entre l’une et l’autre.
Aussi je vous demande conseil. La bonne solution serait évidemment un mariage à 3, mais cela n’est pas encore possible, bien malheureusement. Que faire que faire ? »

 
 
 

Written by j.michel

24/11/2012 at 21:44

Publié dans Discrimination

Tagged with , , ,

Egalité des sexes, procréation sous X

leave a comment »

 
Où l’on voit l’égalité formelle entre hommes et femmes foulait au pied des cordons de la bourse. C’est l’histoire de deux femmes qui s’aimaient.

L’accouchement sous X, vous connaissez ? Alors dites nous quel est son équivalent chez les hommes. On nous dit qu’hommes et femmes sont égaux, jusque dans le mariage pour tous. Oui mais, la recherche de maternité se heurte à la procédure de l’accouchement sous X alors que la recherche de paternité est sans restriction.

C’est donc l’histoire de deux femmes qui s’aimaient et contractèrent mariage. Désirant ardemment un enfant pour compléter leur nouvelle famille, elles demandèrent à un ami de mettre l’une d’elle enceinte (par transfert direct de la semence ou par l’intermédiaire d’une éprouvette, l’histoire ne le dit pas) ce qui fut fait sans aucune assistance médicale. Puis les fluctuations de la vie et de l’amour firent que maman B disparut du foyer en abandonnant maman A et l’enfant commun avec peu de ressources. Alors maman A eut la bonne idée de faire reconnaître la paternité du monsieur qui avait bien voulu leur prêter son concours par simple altruisme libéral et égalitaire, pour rendre effectif le droit à l’enfant dont doit bénéficier toute famille.

Et le monsieur se retrouva avec une pension alimentaire à verser et une part de son héritage retiré à ses propres enfants.

Histoire invraisemblable ? Allons donc…

 
 
 

Written by j.michel

24/11/2012 at 20:18