Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

On ne peut pas dire n’importe quoi sous couvert de la liberté d’expression

with 2 comments

 
C’était les paroles d’un certain cardinal André Vingt-Trois. Il a été entendu par Dieu, la justice divine a frappé, ils ne pourront plus dire n’importe quoi.

 
Mais qui donc voulait bâillonner les caricaturistes et faire disparaître Charlie Hebdo :

« en 19 ans de Charlie, on a eu 13 procès avec l’extrême droite catholique, et un procès avec les musulmans »

expliquait Charb (en 2011) :
« Comment Charlie Hebdo est devenu une cible »

 
 
Ce sont les martyrs de l’athéisme et du blasphème, les dignes successeurs du chevalier François-Jean Lefebvre de La Barre également assassiné pas des fanatiques religieux.

Charlie-Hebdo-dessinateurs-par-ArtByFab.jpg

charlie-hebdo-mathieu-sicard.jpg

south-park-censure.jpg

 
 
 

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Personne ne considère que c’est attentatoire à la liberté de culte que faire procès à Barbarin pour non-dénonciation, pas plus que c’est attentatoire à la liberté d’expression que de faire procès pour une diatribe. Assassiner est d’une tout autre nature, mais Charb n’est plus là pour faire la comparaison.

    nolats

    02/08/2016 at 15:32

    • et faire procès pour un ragot inventé et colporté sur Charb et Charlie Hebdo ?

      j.michel

      02/08/2016 at 16:43


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :