Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

Parfois on compare leurs textes à ceux de Brassens

with one comment

 

« En voyant ces braves pandores
Etre à deux doigts de succomber
Moi, j’bichais car je les adore
Sous la forme de macchabées
De la mansarde où je réside
J’excitais les farouches bras
Des mégères gendarmicides
En criant: "Hip, hip, hip, hourra!" »

Un appel au meurtre n’est-il pas ? Hep, soldats de l’Oniten(*), c’est du Brassens, informez-vous sur qui est Brassens avant de censurer, merci.

Quand j’avais dix ans, mes parents trouvaient que j’étais un peu jeune pour écouter du Brassens. Alors je l’écoutais en cachette, avec l’émotion de la dégustation d’un fruit défendu.

Aujourd’hui voilà ce que les jeunes écoutent avec la même ferveur :

«  Quand j’vois la France les jambes écartées j’l’encule sans huile »

Le nouveau Brassens s’appelle Booba.

Encore mieux que Orelsan.

 
N.B. pour initiés de la nobserverie : sous l’article sur Orelsan apparaît un commentaire d’un pseudonommé Kamile qui fait des promesses : « je te castre pour le reste de ta vie » et qui pisse car : « ca fait des années que je me retenais …  » (sic) et que Parker remercie !!!! et Abou, et Nolats, tous derrière Kamile pour l’encenser.

 
(*) Netino, le sous-traitant délocalisé au Mali et à Madagascar de la "modération" du Nouvel Observateur

 
 
 

Written by j.michel

19/10/2012 à 19:28

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Au marché de Brive la Gaillarde , moi ça me fait encore rigoler …

    zaradzki

    20/10/2012 at 22:34


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :