Pensées critiques

Ce que vous ne lirez pas sur le blog des meilleurs articles du Nouvel Obs

La contagion de la violence religieuse

with 2 comments

 
C’est dur d’être aimé par des cons…

L’efficacité de l’intimidation par la violence : les fadas chrétiens ne sont pas plus cons que les fadas musulmans : ils ont compris que pour se faire entendre et imposer leurs interdits, rien de mieux que des agressions de blasphémateurs.

Nouvelle affaire à Avignon : le "Piss Christ" d’Andres Serrano vandalisé par des cathos ayant abusé du vinaigre de messe.

Sans juger de l’esthétique de l’œuvre car non seulement je n’y connais rien mais qu’en plus je ne l’ai pas vu, ni de son réalisme : après tout la crucifixion était le supplice des condamnés de droit commun, qu’il y ait donc du sang et de la pisse au pied de la croix ne serait pas anormal sinon paranormal, faut croire que les profanateurs d’icônes artistiques n’ont pas une grande confiance dans la justice divine pour se substituer ainsi à Dieu pour l’exécution de la sentence

Les fous de Dieu ont l’avenir devant eux.

 
 
 

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. La cause la violence était et sera toujours l’inculture !
    Comment dans cette condition mettre fin aux activités des extrémistes et faire comprendre que la référence aveugle à de vieux textes rédigés par des phallocrates conduit systématiquement à bricoler des chantres de l’anticulture, amène certains d’entre-eux, à toute époque, au détriment du débat d’idées  » de choisir  » de se livrer aux pires violences contre l’autre, le différent, surtout contre celui qui refuse de croire pour continuer de penser
    Dans l’histoire des peuples l’avènement de la démocratie s’est faite contre la pensée univoque –
    Cette valeur civilisatrice n’aurait put advenir car il n’y a pas de création sans liberté ni de liberté sans créations
    De cette liberté, l’artiste en est à la fois le bénéficiaire et le juge
    Suite

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/04/18/le-crime-de-l-artiste.html

    Crab2 Crab

    21/04/2011 at 17:13

  2. Mimétisme violent et liberté d’expression
    D’un homme, de l’artiste, la touche féministe, d’un seul regard , coup fatal porté à l’idéologie du patriarcat, soudain au yeux du public la femme fut
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-2011-le-mimetisme-violent/

    Crab2 Crab

    23/04/2011 at 10:15


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :